Publié par : mtgeneve | 27 février 2016

Mon chemin vers la transcendance… (I)

SatuEtablie en Suisse romande, Satu vient de Finlande. Elle tient un blog à propos de son apprentissage de la MT dont voici la version française. Elle décrit dans ce premier article les raisons pour lesquelles elle s’est intéressée aux bienfaits de la méditation.

 

 

 

Une finlandaise suédophone s’est établie en Suisse ! (et cherche maintenant un meilleur équilibre entre travail et vie personnelle)

Il y a deux ans et demi, mon employeur m’a demandé si je voulais étendre mon travail de marketing concentré sur les pays nordiques aux treize pays où nous sommes présents. Cela signifiait également partir m’établir dans le beau pays qu’est la Suisse où notre siège social est situé. Etant célibataire et sans enfants, la décision n’a pas été vraiment difficile à prendre. Je crois avoir tout considéré en l’espace de trois secondes avant de donner mon ok au patron.

J’ai vraiment eu un plaisir fou à explorer mon nouveau pays de résidence. J’aime voyager et être en Europe centrale signifie que tout n’est qu’à une courte distance (comparé aux distances lors de voyages depuis la Finlande 🙂 ). De nombreux week-ends ont été consacrés à des déplacements en voiture et, comme je suis une grande gourmande, j’aime visiter tous les grands marchés où l’on peut voir le changement des saisons; le marché du dimanche à Divonne est mon préféré. Je tiens également un blog consacré au voyage et à la nourriture sur lequel je rapporte mes impressions. Je l’utilise surtout comme un carnet de voyage pour moi-même, mais il est visité par un bon petit nombre de lecteurs. Ma vie quotidienne est rythmée par toutes les routines nécessaires que sont le travail, le sports, le cours de français, etc., et durant l’été j’essaie de sortir faire quelques parcours de golf pour continuer de lutter contre la balle…

D’un tempérament plutôt sociable, j’ai laissé au pays un vaste réseau d’amis et de parents avec lequel je suis bien sûr toujours en contact, mais la présence quotidienne n’est plus là. J’ai maintenant quelques nouveaux amis locaux qui sont très importants pour me faire sortir de chez moi et être au bureau à l’heure.

Déménager dans un autre pays pour des raisons professionnelles signifie généralement que vous êtes très passionné par votre travail, ce que je suis, au point de (parfois) me traiter moi-même de bourreau de travail. L’expression «  bourreau de travail »  est très laide, mais j’aime vraiment les produits avec lesquels je travaille et j’apprécie le partenariat avec tous mes collègues européens. Par conséquent, le temps que vous passez au bureau s’allonge.

Ca ne me dérange pas de travailler de longues heures, ce n’est pas un problème, mais j’ai toujours ressenti que je devais faire quelque chose pour un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée, pour préserver à long terme mon propre bien-être et ma santé.

Aujourd’hui la méditation est très à la mode, « tout le monde » la pratique, il y a même des applis qui lui sont consacrées. C’est ainsi que la méditation est présente dans mon esprit depuis longtemps, peut-être pas de manière active, mais toujours là, comme une option dans ma recherche d’équilibre. Ca a donc été une belle coïncidence lorsque les responsables de la Méditation Transcendantale (MT) pour la Suisse m’ont contactée et m’ont demandé si j’accepterais de tenir un blog pour eux, d’écrire sur l’expérience de la MT, quand on commence à la pratiquer et à la vivre au quotidien. J’ai été intéressée, et j’ai passé du temps à lire sur Internet à ce sujet pour voir si ce serait quelque chose pour moi. J’ai été heureuse de constater que toute l’idée semblait plutôt simple et terre-à-terre, et pas du tout trop « dingue ».

Nous avons maintenant programmé la première étape du cours d’apprentissage, la séance préparatoire, et je suis impatiente d’apprendre à pratiquer la MT et de tenir un blog à son sujet.

Durant la pause de Noël, je me suis assise sur une plage à Bali et j’ai essayé de me couper du monde trépidant et de juste «  être ». Ca n’a vraiment pas été facile, mon esprit a refusé de simplement « être », et cela même en vacances, il allait dans toutes les directions… J’ai réalisé qu’il y aurait fort à faire pour mon instructeur, et pour moi.

Article original en anglais, avec extrait vidéo

Publicités

Responses

  1. […] Premier épisode du blog de Satu […]

  2. […] Episode I   Episode II […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :