Publié par : mtgeneve | 17 novembre 2018

Attentat du Bataclan…

Dozens_of_mourning_people_captured_during_civil_service_in_remembrance_of_November_2015_Paris_attacks_victims._Western_Europe,_France,_Paris,_place_de_la_République,_November_15,_2015

2015, après les attentats, Place de la République

Le 13 novembre dernier, la France marquait solennellement les trois ans des terribles attentats terroristes à Paris (130 morts), dont le plus meurtrier fut celui du Bataclan. Pour les survivants, le quotidien est toujours marqué des échos traumatiques et handicapants de cette nuit-là…. Une rescapée de l’attentat du Bataclan témoigne ci-dessous de la façon dont la technique de Méditation Transcendantale (MT) l’aide à surmonter le stress post-traumatique.

« Les effets de la MT ont été miraculeux pour moi, » résume Lucy, scénariste de profession, qui pratique cette méthode simple et naturelle depuis juste trois mois. Avec l’aide du Fonds David Lynch France, une quinzaine de rescapés de l’attentat du Bataclan ont appris récemment la technique de Méditation Transcendantale pour surmonter le stress traumatique. La MT s’adresse toute personne qui veut déployer son plein potentiel, et ce témoignage montre à quel point elle peut aider même dans les cas de traumatismes bien ancrés.

sad-505857_960_720« J’ai commencé la méditation fin août. J’avais déjà fait un peu de sophrologie mais j’avais éprouvé des difficultés à « rentrer » dedans. Certains jours, j’arrivais à suivre ma séance mais d’autres, je perdais complètement le fil, emportée par mon flot de pensées incessant et quand je revenais à moi, je ne trouvais rien de mieux que de m’accabler d’avoir perdu la concentration, donc les effets étaient plutôt négatifs. On m’avait parlé de la méditation « pleine conscience » mais j’avais peur qu’il se passe la même chose, incapable que j’étais de me concentrer sur le moment présent. J’ai passé un été extrêmement difficile complètement obnubilée par mes idées noires, persuadée que je n’avais plus d’avenir et que disparaître était la seule solution à ma souffrance puisque ma vie ne serait plus qu’une succession d’angoisses et de malheurs. Quand le Fond David Lynch a proposé de nous financer l’instruction [à la MT], c’est tombé en plein dans cette période, et je ne sais pas pourquoi, j’y ai mis tous mes espoirs, pensant que si cela ne fonctionnait pas, il ne me resterait plus qu’à accepter de prendre un traitement médicamenteux (ce que je me refuse à faire depuis 3 ans).

Les effets ne se sont pas fait attendre et ils ont été bien au-delà de mes espérances. Au bout d’à peine une semaine, j’étais déjà beaucoup plus calme, positive et apaisée, moi qui suis une grande anxieuse au tempérament très colérique. Même mon copain, qui ne vit pourtant pas avec moi, a vu une différence très rapidement. Il me disait qu’il me trouvait plus tranquille, moins agressive, plus énergique. Très rapidement aussi – il me semble dès les premiers jours de l’instruction – j’ai commencé à retrouver ma créativité étouffée par l’anxiété. Je suis scénariste, et l’un de mes grands points de souffrance psychologique – et financière, forcément – était de ne plus réussir ou avoir envie d’exercer mon métier alors que c’est toute ma vie depuis que je suis enfant. Je n’y arrivais plus, je n’avais plus envie et dès que je me forçais un peu, mon cerveau était envahi de pensées anxiogènes et culpabilisantes – « tu es nulle, tu es paresseuse, tu n’as pas de talent, tu es foutue », etc ….  Je n’ai toujours pas réécrit pour une production ou une chaîne de télévision, mais j’ai pu
travailler sur des projets personnels avec calme, envie et plaisir, allant jusqu’à me lancer dans un exercice inédit pour moi : l’écriture de chansons.

méditante2Pour être honnête, je ne sais pas très bien comment cela fonctionne. Je n’ai pas compris toutes les explications données pendant l’instruction, j’étais trop nerveuse pour me concentrer, et très sincèrement, ça n’est pas grave, puisque cela marche. En fait, je vois chaque session de méditation comme une espèce de « sieste de cerveau ». Pendant 20 minutes, je suis là, je suis consciente, mais mon cerveau se détend, se relaxe, se regonfle
d’énergie. A presque 3 mois de pratique, les jours où je n’ai pas médité du tout se comptent sur les doigts d’une main. J’envisage difficilement une journée sans méditer, cela fait partie de ma routine « vitale » comme manger, dormir, ou me doucher. C’est tellement facile de méditer et tellement efficace, pas d’échec possible, c’est très déculpabilisant et cela permet de prendre du recul sur les pensées intrusives, même hors méditation.

Je pense que la MT a libéré de la disponibilité dans mon cerveau en me débarrassant de mon mécanisme de rumination extrêmement handicapant. Cette disponibilité me permet d’avoir les idées claires et donc de :
– réfléchir calmement et prendre du recul sur les émotions que je ressens
et donc, ne pas m’y attacher
– redevenir optimiste : les moments douloureux finissent par passer et je
continuerai à vivre de belles choses dans ma vie
– m’organiser dans la vie de tous les jours (ménage, papiers, alimentation, s’occuper du chien, etc.)
– être bienveillante avec moi-même, cesser de m’insulter dès que j’échoue
et donc, de progresser dans mes hobbies (musique et sport)
– être apaisée dans mes relations aux autres : être capable de communiquer
sur mes attentes et mes déceptions mais aussi entendre le point de vue des autres
– être forte dans ma vie et redevenir un pilier pour mes proches en difficulté
– être joyeuse dans la vie de tous les jours, pouvoir répondre « je vais bien » sans mentir
– avoir plus d’énergie et l’envie de faire des choses
– ne plus m’effondrer à la moindre difficulté
– écrire, dessiner, chanter, danser, cuisiner, tout ce qui fait que la vie est belle pour moi.

Bien sûr, il m’arrive toujours d’avoir des journées où je suis triste ou en colère, surtout en ce moment. Mais la différence avec avant, c’est que je sais que ça ne durera pas, que ce n’est que passager et surtout, je cesse de m’en vouloir de ressentir des émotions négatives et donc, je cesse la rumination (….) Les bénéfices ont été tels que j’aimerais que tous ceux que j’aime s’initient à cette pratique. Pour résumer, je crois que la MT m’a sauvé la vie sur le long terme (….) »

Une dizaine de publications scientifiques a déjà mis en évidence l’impact positif de la Méditation Transcendantale chez les victimes de stress traumatique, que ce soit chez les vétérans de guerre américains ou les réfugiés et victimes de la torture ou des violences en Afrique. En Suisse, un bureau représentatif de la Fondation David Lynch (situé à Genève) travaille à faire connaître les bienfaits de la MT pour les victimes de diverses formes de stress traumatique, malheureusement nombreuses aussi dans notre pays.

Site principal de la Fondation David Lynch

LS

Publicités
Publié par : mtgeneve | 12 novembre 2018

Vice.com s’entretient avec David Lynch

1539620531143-0.png

Crédit photo : Dean Hurley/ vice.com

Le 15 octobre dernier, le site Vice.com publiait un intéressant entretien avec le cinéaste David Lynch sur sa pratique de la méditation, l’art et le cinéma, et son Festival de la Disruption visant à rassembler des fonds en faveur de sa fondation caritative. Nous vous proposons ci-dessous notre traduction française de quelques extraits de l’article, intitulé « David Lynch pense que la Méditation Transcendantale est un meilleur investissement que l’armée.» 

«  Lorsque David Lynch répond au téléphone chez lui à Hollywood, il plonge directement dans les profondeurs de la conscience. Pas d’échanges de banalités avec le co-créateur et réalisateur de Twin Peaks. La fondation qui porte son nom vise à apporter la technique de méditation transcendantale, développée par le maître indien Maharishi Mahesh Yogi, à travers le monde. Comme il le dit, « Si vous ne méditez pas encore, suivez mon conseil : commencez. Cela sera la meilleure décision que vous prendrez dans votre vie.» (….)

Nadya Sayej (vice.com) : Que se passe-t-il quand quelqu’un apprend la méditation transcendantale ?

David Lynch : Ils reçoivent une technique mentale de méditation ancienne qui leur permet de plonger tout au fond de l’océan de la pure conscience. « Transcender » est le mot clé. Ils commencent à s’imprégner de cette conscience toute-positive et observent la négativité, comme le stress, l’anxiété et la dépression, se dissiper. Les gens commencent à se sentir plus heureux, il y a plus d’harmonie dans l’air, de cohérence, d’unité. Ils commencent à se détourner de la souffrance et commencent à apprécier la vie.

La cause de nos ennuis est-elle l’encombrement de l’esprit ou les distractions numériques ?

Non, on dit que la négativité est comme l’obscurité, lorsque la lumière de l’unité est basse, il y a davantage de négativité. Si on intensifie cette lumière de l’intérieur, l’obscurité de la négativité diminue. C’est automatique. Comme Maharishi l’a dit, ne vous souciez même pas de l’obscurité. Allumez simplement la lumière.

Cela donne l’impression d’être plus facile à dire qu’à faire, non ?

[La discussion concerne ici l’effet de la méditation sur la société – la recherche montre que la pratique de la MT en larges groupes a une influence de paix et harmonie dans la conscience collective.] C’est presque complètement facile si vous avez les techniques. C’est la beauté de la chose. Actuellement, des groupes méditent ensemble, et – croyez-le ou pas, les choses s’améliorent, jour après jour. Les choses iraient plus vite si les groupes étaient plus grands et assemblés de façon permanente. Dans une vision d’ensemble, c’est une goutte d’eau dans la mer comparé à tout ce que ça implique de soutenir l’armée et toutes ces choses. Ceci est bien moins coûteux et c’est quelque chose qui marchera vraiment. Cela sera comme un miracle, sera merveilleux. Les gens se demanderont où est passée cette négativité. (….)

La peinture est-elle une forme de méditation pour vous ?

Pas du tout, beaucoup de gens croient que toutes les méditations sont semblables. J’ai croisé tant de gens qui disent « ma forme de méditation c’est le jogging » ou le vélo, ce sont de bonnes choses mais ce n’est pas la méditation.  L’essentiel est que la méditation est une technique pour vous emmener tout au fond de vous-mêmes. La concentration ou la contemplation ne vous donneront pas l’expérience de transcender. Petit à petit, les gens commencent à saisir cela. Vous voulez transcender, le niveau le plus profond, éternel. C’est là que ça se trouve. Vous y arrivez c’est une expérience euphorique.

C’est comment ?

C’est si beau. Vous commencez à vraiment déployer ce que vous aviez comme conscience. Si vous transcendez tous les jours, vous déployez votre plein potentiel, que l’on appelle « illumination. » Dans l’état d’illumination, vous avez zéro problème. Vous n’avez pas de négativité, vous avez une plénitude totale et une libération totale. Vous regardez simplement les choses aller de mieux en mieux sur le chemin vers l’illumination suprême.

C’est là que vous êtes maintenant ?

[Rires]. Non, Je suis sur le chemin exactement comme tous les autres. Mais il y a des gens qui ont réalisé cela. Mais vous le réalisez en transcendant. Comme ils le disent, lorsque vous marchez vers la lumière, avec chaque pas, les choses sont plus claires.  Vous commencez à transcender tous les jours, la vie devient toujours meilleure.  Je dis que c’est comme de l’or qui entre et des ordures qui sortent. Toute cette positivité commence à couler de l’intérieur, vous commencez à devenir heureux, davantage d’énergie, bous dormez mieux la nuit, de meilleures relations avec les gens, davantage d’idées qui coulent, plus de créativité, davantage de solutions aux problèmes. Il est temps que chacun saute sur ce programme et commence à se déchaîner. Et démarre une vie de grande qualité.

Vous pratiquez la méditation transcendantale depuis 45 ans ?

Correct. Chaque jour, deux fois par jour et je n’ai pas manqué une méditation depuis que j’ai commencé. » (….)

LS

Publié par : mtgeneve | 4 novembre 2018

Emma Stone…

http---o.aolcdn.com-hss-storage-midas-47551254fd49f418696278728b621193-205039710-la+la+land

Oscar de la meilleure actrice 2017 pour son rôle dans la remarquable comédie musicale La La Land, Emma Stone révèle qu’elle pratique  la technique de Méditation Transcendantale (MT), notamment pour gérer le stress et l’anxiété.

En plus de son rôle dans La La Land, l’un des films les plus récompensés de l’histoire du cinéma, Emma Stone est l’une des actrices préférées de Woody Allen : elle joue dans Magic in the Moonlight ainsi que dans l’Homme irrationnel. On la retrouve dans nombre d’autres grands films, dont Birdman et Spiderman. Elle est née dans l’Arizona en 1988.

Emma_Stone_(30116702391)_(cropped)Le 1er octobre dernier, dans le cadre d’un entretien télévisé avec le Dr Harold Koplevic, président de l’organisation caritative Child Mind Institute, sur le thème « Les grands esprits ne pensent pas de la même façon, » elle a parlé de la façon dont la thérapie, la méditation et le partage l’aident à contrôler son anxiété.

Interrogée sur le type de méditation pratiqué, elle répond « la MT. J’essaie de le faire tous les jours. » En mai 2014 déjà, dans un entretien avec le quotidien USA Today, elle partage les bienfaits de la méditation : « J’ai commencé la méditation en janvier. C’est en train de complètement changer ma vie. Je suis vraiment motivée. Une à deux fois par jour, je médite. C’est la meilleure chose pour mon mental. »

La recherche scientifique a montré a travers une diversité de publications sérieuses que la Méditation Transcendantale, par le repos et l’équilibre profonds qu’elle procure, est particulièrement efficace contre l’anxiété.

Extrait vidéo de la discussion avec le Dr Koplevic.

 

Publié par : mtgeneve | 3 novembre 2018

Trois types de méditation : infographie

Quelle est la différence entre la Méditation Transcendantale (MT) et d’autres formes de méditation ? Voilà l’une des questions les plus fréquement posées aux enseignants. L’infographie ci-dessous, en anglais, décrit bien les trois types principaux de méditation distingués par les chercheurs. Quelques explications plus bas.

1404842_10152347252507796_1708873781_o

Les trois catégories de pratiques méditatives sont, de gauche à droite, la concentration, l’observation et la transcendance automatique (la MT fait partie de cette dernière catégorie car  l’activité mentale se raffine spontanément jusqu’à l’expérience de la source de la pensée, la pure conscience ; il s’agit d’un processus totalement dénué d’effort et de contrôle).

L’infographie inclut la façon dont ces pratiques sont décrites par les experts, les ondes cérébrales spécifiques animées durant chaque pratique, et le nom de pratiques appartenant aux différentes catégories. La Méditation Transcendantale se distingue en termes d’activité cérébrale par les ondes alpha1 liées à l’éveil au repos.

Les techniques de concentration ou d’observation attentive produisent dans la vie quotidienne des résultats spécifiques ressemblant à ceux de la pratique : davantage de concentration ou davantage d’attention, de présence aux événements intérieurs ou extérieurs. Par contraste, la MT produit au quotidien des bienfaits généraux qui découlent de l’expérience du silence illimité au fond de nous.

Finalement, l’infographie montre l’impact bénéfique de chaque méthode sur des variables comme les émotions négatives, les symptômes de stress post-traumatique, la normalisation de la tension artérielle et l’actualisation de soi (épanouissement selon le psychologue Maslow).

Sur la base des études scientifiques disponibles, la comparaison montre que la taille de l’effet de la MT est plus grande que celle des méthodes de concentration ou d’observation, qui ont néanmoins des effets positifs. La « taille d’effet » en statistiques est une mesure de la force de l’effet observé d’une variable sur une autre. Elle permet par exemple de comparer la force de l’effet de la MT sur l’épanouissement de la personnalité avec celle de la pratique de la concentration.

Source de l’infographie : Dr Fred Travis, Université Maharishi de Management https://www.mum.edu

LS

Publié par : mtgeneve | 23 octobre 2018

Quatre questions à Maharishi

Maharishi--

Maharishi Mahesh Yogi, le sage qui a répandu la technique de Méditation Transcendantale (MT) dans le monde entier, a commencé à enseigner en Inde en 1955 après de nombreuses années de service auprès de son maître. Il est décédé en 2008. On doit à Maharishi la remise en lumière de la méditation profonde, dénuée d’effort et adaptée à tout un chacun. Il répond ici de façon simple à quatre questions fondamentales.

Qu’est-ce que la Méditation Transcendantale ?

Maharishi : La Méditation Transcendantale est une pratique mentale simple et naturelle, qui dirige spontanément et sans effort l’esprit vers sa propre essence illimitée. Par la pratique de la Méditation Transcendantale, l’esprit s’ouvre à son potentiel illimité, la Conscience transcendantale, la Conscience de l’unité – un domaine animé de toutes possibilités, où chacune de ces possibilités est rendue disponible à l’esprit. L’esprit découvre sa dignité illimitée, son essence illimitée, son potentiel infini. La Méditation Transcendantale permet à l’esprit d’expérimenter toute l’étendue de sa nature, active et silencieuse, limitée et infinie. C’est une expérience, ce n’est pas un ensemble de croyances ni une philosophie, ni un style de vie ni une religion, mais une technique mentale que l’on pratique chaque jour durant une vingtaine de minutes.

Quels sont les bienfaits de la pratique de la Méditation Transcendantale ?

Maharishi : Les expériences scientifiques menées auprès de personnes qui pratiquent la Méditation Transcendantale indiquent une tendance à une certaine normalisation dans tous les domaines de la vie. Le stress diminue, la santé s’améliore, le fonctionnement mental s’enrichit, les relations personnelles s’améliorent, de même que la productivité et la satisfaction au travail.

Pourquoi a-t-on besoin d’apprendre, si c’est si naturel ?

Maharishi : Par cet enseignement, l’esprit, tout en restant actif, apprend à expérimenter ses états moins actifs. Il expérimente l’apaisement progressif de son activité, jusqu’à finalement connaitre l’état transcendantal de la conscience. Mais en apprenant à faire cela, nous devons nous rappeler que l’esprit a tellement l’habitude de vagabonder, que ce soit dans le domaine de la connaissance, du pouvoir ou de la poursuite du bonheur, qu’il lui faut ré-apprendre à se connaître. C’est pourquoi l’enseignement est nécessaire.

Qu’est-ce que « l’illumination » ?

Maharishi : L’illumination est l’état de santé normal et naturel du corps et de l’esprit. Il résulte du plein développement de la conscience et dépend du fonctionnement parfait et harmonieux de toutes les parties du corps et du système nerveux. Quand on utilise ainsi le plein potentiel de l’esprit et du corps, les pensées et les actions sont spontanément justes et servent la vie. Alors la vie est libérée de la souffrance, elle est vécue dans sa pleine valeur et elle a du sens. Le but de la technique de Méditation Transcendantale est l’état d’illumination. Cela signifie que nous expérimentons ce calme intérieur, cet état silencieux de moindre excitation, même lorsque nous sommes dans l’activité.

Publié par : mtgeneve | 6 octobre 2018

La MT au travail ?

Lindsay

La pratique de la méditation, considérée comme inhabituelle il y a encore quelques décennies, devient de plus en plus habituelle et pour beaucoup elle est même essentielle. Un nombre croissant d’entreprises comprennent l’intérêt d’offrir un cours de MT aux employés. (vidéo ci-dessous)

Exemple parmi d’autres : Le studio Lindsay Adelman à New York, qui conçoit des luminaires originaux et innovants. Fondé en 2006, le studio emploie une vingtaine de personnes et recourt à tout un réseau d’artisans dont des souffleurs sur verre de Brooklyn. Lien vidéo sur le studio et la pratique de la MT.

Les collaborateurs ont l’occasion de pratiquer ensemble la MT sur leur lieu de travail, et sont conquis par les bienfaits de la technique, qui apporte davantage d’énergie et de créativité, permet une meilleure collaboration : davantage d’écoute, de tolérance, d’entraide. La productivité et la rétention des collaborateurs s’en ressent !

showroom-la-2

Showroom Lindsay Adelman (New York)

Lindsay Adelman, la fondatrice, est bien consciente de l’apport pour ses employés de ces moments de silence. Chacun se sent mieux, l’ambiance et meilleure et les employés restent dans l’entreprise : « Ils se sentent plus heureux ; cela permet aux gens d’être eux-mêmes. La MT est une super aide pour une propriétaire de commerce et une personne créative. C’est la porte secrète pour vraiment jouir de la vie. » Offrir une formation en gestion du stress et développement personnel est donc un très bon investissement d’un peu de temps et d’un peu d’argent pour une entreprise.

 

Publié par : mtgeneve | 5 octobre 2018

L’oeuvre fondamentale de Maharishi en e-book

51VdvKcrINL._SX313_BO1,204,203,200_La Science de l’Etre et l’Art de Vivre, l’oeuvre fondamentale de Maharishi Mahesh Yogi, le sage qui a répandu la technique de Méditation Transcendantale à travers le monde, est maintenant disponible en français en livre électronique.

La Science de l’Etre et l’Art de Vivre a été publié en 1963, tout d’abord en anglais. Il est disponible en édition papier auprès de votre Centre MT local (ou en librairie) dans l’édition 2012, entièrement révisée et mise à jour (Editions Favre, Lausanne/ Paris, CHF 35.-/ Euros 26.-)

La version électronique (e-book) française est maintenant disponible dans les divers formats requis par les différentes liseuses et autres supports de lecture. À commander sur votre plateforme préférée, telle que : Amazon, Google play, Apple store, Fnac, Kobo, Chapitre, Cultura, Decitre, Epagine, Feedbooks, etc.

Qu’est-ce que l’Etre ? Comment vivre l’Etre et transformer sa vie ?

La sagesse védique de l’Inde est depuis d’innombrables générations source de connaissance, d’inspiration et d’illumination pour l’humanité. La Science de l’Etre et l’Art de Vivre de Maharishi Mahesh Yogi est l’expression moderne de cette sagesse ancienne, présentée avec une clarté, une précision et une profondeur exceptionnelles.

Maharishi y présente la technique simple, naturelle et sans effort de Méditation Transcendantale, une technique de la conscience qui permet de faire l’expérience directe du domaine de l’Etre, le domaine transcendantal de l’existence, le Soi intérieur de chacun. Grâce à la technique de Méditation Transcendantale, toute personne peut facilement accéder aux ressources illimitées du domaine de l’Etre : bonheur, énergie, créativité, intelligence et pouvoir d’organisation infinis, et les utiliser pour un maximum de réussite et de plénitude dans sa vie de tous les jours.

L’expérience d’un développement personnel profondément enrichissant faite par plus de six millions de personnes dans le monde entier ainsi que plus de 600 études scientifiques montrent que le programme de Méditation Transcendantale : réduit le stress et l’anxiété, et augmente l’énergie et la vitalité ; améliore la santé, réduit l’hypertension et favorise le rajeunissement ; développe la mémoire, la créativité et l’intelligence : enrichit et renforce les relations personnelles ; élargit l’esprit jusqu’à son potentiel cosmique illimité ; développe la satisfaction, le bonheur et la plénitude intérieurs : l’état d’illumination ; crée des vagues de paix et d’harmonie dans la conscience individuelle et collective, qui sont le fondement d’une paix mondiale perpétuelle.

Dans ce livre, Maharishi expose la façon dont tout être humain peut atteindre la perfection dans sa vie. Il annonce que le programme de Méditation Transcendantale « ouvrira les portes d’une nouvelle ère de l’humanité dans laquelle toutes les valeurs de la vie : physiques et mentales, matérielles et spirituelles, seront pleinement développées ».

Publié par : mtgeneve | 26 septembre 2018

Belle story Instagram…

21993074_1492838904142896_7744196991675763378_o

Soraya Bakhtiar, blogueuse-influenceuse de renom dans le monde de la mode, a représenté et soutenu des noms authentiquement à l’avant-garde comme Chanel, Piaget, Sandro, LuisaViaRoma ou The Outnet pour n’en nommer que quelques-uns. Avec les plus de 122’000 abonnés de son compte Instagram, elle partage les dernières tendances, les créations de stylistes qui montent, de bonnes adresses où séjourner et manger, sa passion pour les parfums de qualité, des aventures autour du monde et de merveilleuses photos, des pensées et citations ainsi que…. son expérience de la Méditation Transcendantale (MT).

Ce n’est pas à travers le monde de la mode féminine que j’ai (Léonard Stein, auteur de ce blog) tout d’abord rencontré Soraya. Elle était mon (excellente) élève de français à l’Ecole internationale de Genève où j’ai enseigné 25 ans à temps partiel en plus de mon enseignement de la méditation. Son intérêt pour l’art, la mode et la créativité étaient alors déjà évidents.

Au fil des années, j’ai un peu entendu parler de Soraya à travers des articles de presse, des photos de mode, puis nous nous sommes revus à mon Espace MT/ bureau de la Fondation David Lynch à Genève (une ou deux amies lui avaient recommandé la méditation). Soraya avait suivi le renommé London College of Fashion et obtenu un Master en journalisme de mode. Elle avait collaboré avec des publications somme Elle UK et Tank Magazine et travaillé dans les relations publiques pour le styliste libanais Elie Saab avant de décider de se concentrer sur les nombreuses et stimulantes opportunités du travail indépendant et en particulier son blog si populaire, qui continue jour après jour à grandir et à inspirer.

D’origine égyptienne et iranienne, Soraya partage aujourd’hui son temps entre Londres, Genève, Beyrouth, Dubaï et d’autres lieux encore, toujours à la recherche de marques émergeantes et créatives à découvrir et à faire connaître.

Quête intérieure

maisonlacroix-2

(photo Anna Sandul)

Certains associent mode et superficialité. Soraya, on s’en rend compte dès les premiers instants, est tout le contraire d’une femme superficielle. Sensible, profonde, intériorisée, attentive aux valeurs vraies, généreuse, elle n’a pas hésité à partager avec son important public les raisons qui l’ont poussée à apprendre la technique de Méditation Transcendantale et les changements positifs observés dès les premières semaines. Une expérience intérieure et des changements profonds ne sont pas toujours faciles à partager, mais le blog de Soraya parvient à les transmettre avec une sincérité, une clarté et un naturel qui ont inspiré nombre de personnes à la suivre aussi dans la découverte de notre potentiel intérieur.

« J’aimerais partager quelque chose d’assez personnel…. » : ainsi commence sa story Instagram sur la technique de MT qui raconte comment 20 minutes matin et soir de cette technique ont dissipé son anxiété et changé son quotidien pour le mieux. « Ceci n’est pas du tout un parrainage payant, » clarifie-t-elle pour éviter toute confusion, « je voulais juste partager ceci car cela m’a vraiment aidé et j’espère que cela pourra vous aider aussi. »

Le monde est petit et fait de coïncidences qui n’en sont peut-être pas : « J’ai trouvé un enseignant à Genève pour suivre les quatre cours où mon mantra m’a été donné et curieusement, mon instructeur MT s’est trouvé être mon professeur de français de l’école secondaire. Je ne l’ai jamais su mais il pratique la méditation depuis plus de 42 ans maintenant. »

Après quelques semaines, Soraya est à même de faire une belle liste de bienfaits ressentis : « mon anxiété s’est évaporée, je dors mieux et je me réveille reposée, je me sens plus calme de l’intérieur et je n’analyse pas exagérément les choses autant qu’auparavant. Je me sens plus confiante, je suis en harmonie avec mon esprit/ corps, j’apprécie bien plus la vie, je me sens plus présente. Je laisse aller le ressentiment, la colère et les sentiments négatifs. Je sens que j’ai un havre de paix où me retirer à l’intérieur de moi-même et cela est magnifique. Je ressens de l’amour pour moi-même et les autres et, c’est très important, je n’attire plus de gens toxiques dans ma vie. Je suis sur une longueur d’onde différente. »

« J’ai toujours lu et entendu que ‘le bonheur commence à l’intérieur‘ mais pour être honnête, je n’ai jamais vraiment compris ce que cela voulait vraiment dire avant d’apprendre la MT. . . . c’est le meilleur cadeau pour la vie et cela a aidé tant de gens à travers le monde. »

Rester « zen »

L1019345

(photo Lina Bessonova)

Dans le monde de la mode où la pression est grande et où une créativité continue est une question de survie, Soraya est loin d’être la seule à apprécier les bienfaits de la MT, à témoin Stella McCartney, Donna Karan, Gisèle Bundchen ou Raquel Zimmermann pour ne mentionner qu’elles. Si vous avez un compte Instagram, vous trouverez ici l’intégralité de la story de Soraya sur son expérience de la méditation.

Gageons que l’énergie positive de Soraya va la soutenir dans ses nombreux projets actuels et à venir. Comme le dit d’elle l’auteure Kim Remeto-Spacek : « Le monde de la mode est devenu tel un cyclone qui tourbillonne à travers chaque saison, et malgré l’audience dépassée laissée derrière, la tempête ne fait que continuer et gagner de la vitesse. Dans l’œil de cette bourrasque déroutante, on trouve Soraya Bakhtiar, calme et confiante. . . . Fermement enracinée dans son désir de partager sa vision créative et son style original avec les designers comme ceux qui la suivent, Soraya est une force rien qu’à elle qui navigue avec une classe naturelle à travers ce que la mode nous offre. »

Léonard Stein                                                                                                                                   Vous souhaitez apprendre la MT ? N’hésitez pas à visiter mon site et à me contacter à l’Espace MT/ bureau de la Fondation David Lynch à Genève. mtcarouge@gmail.com ; 022 890 10 08.                                                                                                                                               La Fondation David Lynch est une organisation caritative qui apporte les bienfaits de la Méditation Transcendantale aux personnes défavorisées ou souffrant de stress traumatique.

Extrait-video_3_stella

Ce 5 septembre, Stella McCartney, la styliste créatrice de mode, était à Paris pour le vernissage de « Sanctuary of stillness », un espace de tranquillité autour de la méditation à la Galerie des Galeries Lafayette Haussmann à Paris. Un court film sur la méditation et la créativité, Curtain’s Up, y est projeté, réalisé par Stella McCartney et le cinéaste David Lynch. Un havre de paix à visiter du 6 septembre au 10 octobre 2018. Merci à Michel Pons de MT Paris.

Stella pratique la Méditation Transcendantale depuis une vingtaine d’années.
Réputée autant pour son talent de créatrice de mode que pour ses engagements forts en matière d’écologie et de protection animale et de la nature, c’est tout naturellement que les Galeries Lafayette Paris Haussmann ont convié Stella McCartney à la « Galerie des Galeries » dans le contexte de l’initiative de commerce écoresponsable « Go for Good ».

Stella1« Sanctuary of Stillness » a été imaginé par Stella McCartney et réalisé par le studio londonien Faye Toogood à partir de matériaux respectant l’environnement.

« Le rideau se lève »

Le court métrage dévoilé par Stella McCartney à Paris est intitulé « Curtains Up ». Créé par le studio Tête-à-Tête de Los Angeles, Curtain’s Up, à traduire par « le rideau se lève » ou bien… « le spectacle commence », est visible sur nowness.com.

Ce rideau qui se lève, serait-ce aussi le rideau du stress et des limitations qui inhibent notre créativité et que la Méditation Transcendantale permet d’écarter en apportant un profond repos et en « nettoyant les fenêtres de la perception » ? Raconté par David Lynch, le court film célèbre la créativité, la pratique de la Méditation Transcendante et l’art du cinéma.

Neuf minutes qui parlent de la créativité par la Méditation Transcendantale

Stella3Ce court métrage de neuf minutes est structuré autour du concept d’un film-dans-un-film avec des images puissantes qui montrent le mouvement et l’activité de la vie et de la nature à travers la lumière, la couleur et le son d’une projection de film.
Curtain’s Up offre aux spectateurs un espace de réflexion sur la source de la créativité : comment, en animant notre « Soi », la Méditation Transcendantale nourrit la créativité.

Un caméo de Stella McCartney et de différents artistes

Pratiquante de la Méditation Transcendantale et soutien du travail caritatif de la Fondation David Lynch, Stella McCartney est présente dans « Curtains Up ». Elle y est rejointe par un ensemble éclectique de talents créatifs comprenant les acteurs Ashton Sanders, Sasha Lane, Lola Kirke et Tommy Dorfman ; les musiciens Børns, Imaad Wasif et Sky H1 ; l’artiste Petra Cortright; la projectionniste cinématographique Carolyn Funk; la directrice styliste Jenni Hensler, et Bob Roth de la Fondation David Lynch. Tous apparaissent méditant dans leur propre espace naturel.

Différentes autres personnes pratiquant la Méditation Transcendantale et vivant dans la région de Los Angeles sont elles aussi représentées avec les défis surmontés grâce à la Méditation Transcendantale.

Stella McCartney et la Méditation Transcendantale

warenhuis Lafayette koepel en centrum

Galeries Lafayette Haussmann

Stella McCartney sait combien la MT peut aider face au stress et aux responsabilités des la vie quotidienne : « Pour moi, la Méditation Transcendantale est un sentiment personnel d’espace et de clarté. C’est la choses la plus libératrice qui me permet de trouver la clarté d’esprit, la conscience ilimitée et le bien-être dont j’ai besoin. C’est un concept incroyable pour l’humanité, qui vous permet de devenir une personne meilleure, d’être plus productive, plus réfléchie et plus calme. J’y crois vraiment et c’est pourquoi, collaborer dans ce film avec la Fondation David Lynch s’est décidé naturellement. Je suis une grande admiratrice de David, il est une icône et un génie ».

David Lynch et la Méditation Transcendantale

David Lynch a commencé à pratiquer la Méditation Transcendantale en 1973 et médite chaque jour depuis. Sa Fondation caritative, représentée pour la Suisse par Léonard Stein, l’auteur de ce blog, apporte les bienfaits de la MT aux personnes défavorisées ou souffrant de stress traumatique.

Le film puissant et cinématographique donne un aperçu de la technique de Méditation Transcendantale à laquelle David Lynch attribue beaucoup de son succès.

Grâce à l’association d’images fortes, d’animations numériques et de narrations de David Lynch, inspirées par son livre Catching the Big Fish, Curtain’s Up vise à illustrer la manière dont la Méditation Transcendantale fait partie du processus créatif.

« Quand vous plongez en vous, le Soi est là et le vrai bonheur est là. C’est un océan pur, immense et sans limites. C’est un bonheur – un bonheur physique, émotionnel, mental et spirituel qui commence à croître de l’intérieur », a déclaré Lynch.

Adapté d’un article de Méditation Transcendantale Paris

Publié par : mtgeneve | 2 septembre 2018

MT et SSPT : témoignage d’un policier

Police-IMG_4105

La Fondation David Lynch que je (Léonard Stein, auteur de ce blog) représente pour la Suisse a été lancée par le célèbre cinéaste en 2005 pour apporter la Méditation Transcendantale (MT) aux personnes souffrant de stress traumatique aigü (SSPT) et autres difficultés.

Le texte ci-dessous est le témoignage d’un policier français qui a appris la MT tout récemment avec l’aide du Fonds David Lynch France. Parfois choquant par sa franchise, il illustre bien l’emprise du stress post-traumatique, puis le soulagement qu’apporte le profond repos de la MT même après quelques semaines seulement.

Objet : Lettre de témoignage anonyme sur les bienfaits de la pratique de la méditation transcendantale en ce qui concerne le syndrome de stress post-traumatique.

Je suis policier depuis une vingtaine d’années, marié et père de deux enfants.

J’ai exercé dans plusieurs commissariats dans des services différents.

Comme la majorité de mes collègues, quelque soit le service où il m’a été demandé d’exercer mes missions, j’ai été confronté de manière quotidienne à la mort, à la violence et à des situations sordides voire très choquantes.

En ce qui me concerne, je n’ai jamais été préparé ou formé à ces situations choquantes et aussi difficiles psychologiquement.

Aucun débriefing n’a jamais été fait après ces missions afin de jauger l’impact psychologique que cela avait pu avoir dans nos esprits.

Ayant eu un début de parcours de vie assez difficile, j’ai peut-être eu une prédisposition à être plus fragile psychologiquement, mais ne sommes-nous pas que des hommes après tout ?

Mes premières « découvertes de cadavres » ont été marquantes sans compter les histoires sordides que nous sommes malheureusement amenés à gérer  régulièrement.

Comme beaucoup de policiers, j’ai évolué dans ma profession et j’ai obtenu rapidement la qualité d’officier de police judiciaire et j’ai obtenu assez rapidement un poste d’enquêteur dans une unité d’investigation.

En tant qu’enquêteur, je suis intervenu sur de nombreuses découvertes de cadavres dues à des morts violentes constatées sur la voie publique ou dans des domiciles,  j’ai également dû assister à des dizaines d’autopsies où ma tâche était de placer sous scellés des organes prélevés sur des corps découpés entièrement devant mes yeux. 

Mes troubles se sont assez vite matérialisés  sans que je ne m’en rende vraiment compte.

Ça a commencé par des cauchemars de plusieurs jours où je criais dans mon sommeil pour me réveiller en sursaut puis sont venues les visions, des images de personnes décédées, qui me revenaient à l’esprit quand j’étais éveillé sans que je ne puisse maîtriser quoi que ce soit.

Par exemple, si je voyais un portique avec des balançoires, je voyais un pendu au bout d’une corde.

Une eau trouble dans un cours d’eau me ramenait des visions de noyés, un pont = suicidé, même un simple mot prononcé lors d’une enquête pouvait me ramener à des reviviscences.

Les symptômes se sont accentués au cours du temps jusqu’à ce que je perde le fil d’une conversation où que je me retrouve à contresens de la circulation, perdu dans mes pensées obscures.

Vers la fin, je pouvais devenir plus agressif dans mes paroles jusqu’à ce que mon corps et mon esprit veuillent mettre un terme à toute ces souffrances sans maîtrise aucune.

J’ai failli mettre fin à mes jours avec mon arme de service que j’avais à disposition en permanence mais les images projetées dans mon esprit de mon épouse et de mes filles m’ont empêché d’aller jusqu’au bout.

Mon esprit a retrouvé momentanément sa raison, j’ai eu cette chance.

Devant mon état de santé qui s’était dégradé (épuisement, perte de 6 kilos en 1 mois et demi), mon épouse, très présente, s’est rendue compte que j’étais très affecté et a mis en évidence tout ce que je ne voulais pas voir.

Je ne m’étale pas sur le gros craquage au boulot et mes états d’âme très difficiles à gérer pour mon entourage…

Mon épouse formidable s’est de suite mobilisée pour trouver des solutions et s’est rapprochée des FFOC (Femmes des forces de l’ordre en colère) .

Lors des échanges avec les différents membres de cette association, ma femme formidable a rencontré une autre femme formidable (Nénette) mobilisée pour les militaires atteints de symptômes de stress post-traumatique, dont elle est l’ambassadrice.

C’est cette personne qui nous a conseillé d’essayer la pratique de la méditation transcendantale en nous précisant que son mari était atteint du trouble SSPT et que les séances de MT l’avaient beaucoup aidé.

Elle nous a expliqué qu’il était nécessaire pour cela de passer une petite formation de 4 jours dispensée par un professeur de MT.

Monsieur Philippe CHAUVANCY, Président du Fonds David Lynch France qui finance et développe ce projet auprès des personnes souffrant du syndrome traumatique, nous a mis alors en relation avec Monsieur  Thierry JAMART, professeur de médiation transcendantale pour notre secteur d’habitation.

J’ai suivi alors une formation de 4 jours (2 heures/jour) où j’ai pu apprendre la technique de la pratique de la MT.

Pour que les effets soient notables, il faut accorder 20 minutes de son temps au matin et 20 autres minutes en fin de journée.

J’ai tout de suite su maîtriser aisément la technique et honnêtement il n’est pas nécessaire de sortir de l’école de Saint-Cyr pour saisir celle-ci, il suffit [presque] de ne rien faire en fait…

Dès les premières séances, j’ai tout de suite ressenti un état d’apaisement, je me sentais ressourcé, plus organisé dans mes pensées, moins confus, beaucoup moins stressé.

Mes enfants et ma femme m’ont senti plus disponible avec peut-être plus d’entrain.

Durant la pratique, j’ai ressenti comme de l’énergie qui me parcourait le corps des pieds à la tête, phénomène qui s’accentuait en fin de méditation pour avoir la sensation de ne plus sentir mon corps, j’avais la sensation d’être dans une bulle.

Cela fait maintenant 2 mois que je pratique chaque jour la méditation et je dois dire qu’objectivement, la pratique de la méditation transcendantale me fait beaucoup de bien au quotidien.

J’ai toujours cette même sensation d’énergie qui m’envahit au cours des séances et c’est loin d’être désagréable.

Le phénomène de « reviviscences » s’est largement atténué, j’appréhende beaucoup mieux les apparitions de ces visions d’horreur qui se font vraiment très rares maintenant et sont moins longues dans la durée.

En conclusion, en ce qui me concerne, je dirais que la méditation transcendantale a marqué des effets très positifs sur le syndrome de stresse post-traumatique dont je suis atteint.

Merci aux différents acteurs que j’ai pu citer dans mon témoignage.

Pascal X, Officier de police judiciaire

Vous souffrez de stress post-traumatique ou vous connaissez un proche qui en souffre ? La MT peut aider. Un soutien peut être apporté par le bureau de la Fondation David Lynch pour accéder à la formation en cas de difficultés financières avérées. Pour la Suisse, veuillez contacter Léonard Stein : leonard@fondationdavidlynch.ch Pour la France, veuillez contacter Philippe Chauvancy : philippe@fondsdavidlynch.org

 

Publié par : mtgeneve | 8 août 2018

Interview : David Lynch parle de la MT

Le réalisateur David Lynch parle de la Méditation Transcendantale

1532365979079586-30922196_179779549334650_6698395999448072192_n

« C’est étrange. Cette félicité, elle peut être physique, émotionnelle, mentale et spirituelle tout en même temps. Vous pouvez vibrer de bonheur. »

Notre traduction française de l’article publié dans L’Officiel ( lofficielusa.com) le 23 juillet 2018 : William Defebaugh s’entretient avec David Lynch.

Si David Lynch est surtout admiré comme l’homme derrière des chefs-d’œuvre dans lesquels l’esprit se fond comme Mullholland Drive, Blue Velvet et Twin Peaks, son travail avec la psyché humaine s’étend bien au-delà des petits et grands écrans.

Depuis qu’il a découvert sa puissance dans les année 70, l’artiste et auteur a été un pratiquant enthousiaste et un promoteur de la Méditation Transcendantale.  En 2005, il a lancé la Fondation David Lynch pour l’éducation fondée sur la conscience et la paix mondiale, qui enseigne activement la MT aux adultes et aux enfants — incluant d’anciens combattants et des victimes de violence et d’agression — dans des pays tout à travers le monde. Pourquoi ? Parce que ça marche.

Quand et comment avez-vous d’abord découvert la Méditation Transcendantale ?

J’ai entendu parler de la Méditation Transcendantale par ma soeur en 1973. J’avais examiné de nombreux types différents de méditation ; avant cela je n’étais pas du tout intéressé. Mais soudainement cela m’a frappé, cette phrase que j’avais entendue, « Le vrai bonheur n’est pas à l’extérieur. Le vrai bonheur se trouve à l’intérieur. »

Alors j’ai pensé, « peut-être que la méditation est le moyen d’aller à l’intérieur. » Alors j’ai commencé à examiner différentes formes de méditation.

Rien ne semblait me convenir. Ma sœur a appelé. Elle a dit qu’elle avait commencé la Méditation Transcendantale telle qu’enseignée par Maharishi Mahesh Yogi.  Elle m’en a parlé et j’ai aimé ce qu’elle m’a dit. Mais plus que cela, en réalité, j’ai entendu un changement dans sa voix. Plus d’assurance. Plus de bonheur. J’ai dit que je voulais cela. Alors je suis allé et j’ai appris.

Vous souvenez-vous de moments préliminaires de percées dans les premiers temps de pratique ou est-ce que cela a plutôt eu un effet graduel ?

Vous savez, chacun est différent. Moi, cela m’a frappé dès ma première méditation. C’était comme si j’étais dans un ascenseur et quelqu’un avait coupé les câbles et je suis juste allé vers l’intérieur. Tant de félicité, tellement puissant. J’avais en moi cette colère que je reportais sur ma première femme. Et après deux semaines de méditation elle vient vers moi et dit, « que se passe-t-il ? » Et j’ai dit «  de quoi parles-tu ? » Et elle a dit, «  cette colère, où est-elle passée ? » Et elle s’est juste dissipée. Cette négativité commence à disparaître et la positivité commence à entrer en vous lorsque vous transcendez vraiment. Cela est la clé. Transcender est ce que nous autres humains voulons. Nous voulons faire l’expérience du niveau le plus profond de la vie. Pour quelque raison, nous avons tous perdu le contact avec ce niveau.

La Méditation Transcendantale est une technique mentale, une forme ancienne de méditation. Acienne : Maharishi l’a remise à jour, il ne l’a pas inventée ; elle apporte réellement l’expérience de la transcendance. Maintenant, avec la recherche sur le cerveau, ils savent que c’est vrai.

Quelle que soit la taille de la « boule de conscience » qu’une personne a au départ, elle commence à s’élargir, petit à petit.  Vous élargissez la conscience. Chaque être humain a de la conscience, mais chacun n’en a pas la même quantité. Mais le potentiel pour chaque être humain est la conscience illimitée. La conscience infinie. L’illumination. Cela a juste besoin d’être déployé.

Considérez-vous la méditation plus comme une pratique mentale ou une pratique spirituelle ? Ou cette distinction ne veut-elle rien dire ?

C’est étrange. Cette félicité, elle peut être physique, émotionnelle, mentale et spirituelle tout en même temps. Vous pouvez vibrer de bonheur. Et nous autres êtres humains sommes supposés jouir de la vie. Dès le début, lorsque vous commencez à transcender, une pression énorme s’en va. La négativité commence à se dissiper. Ils disent que la négativité est exactement comme l’obscurité. Et alors vous dites, « attendez une minute. L’obscurité n’existe pas en réalité. Elle est l’absence de quelque chose. »

Qu’est-ce qui sépare la MT d’autres formes de méditation ?

Dans la Méditation Transcendantale, on vous donne un mantra — un son très spécifique, une vibration, une pensée. Et le mantra que l’on vous donne est comme une loi de la nature conçue dans un but précis. Et ce but est de tourner l’esprit qui est toujours dirigé vers l’extérieur de 180 degrés vers l’intérieur, l’intérieur, l’intérieur.

Une fois que vous êtes pointés vers l’intérieur, vous commencerez naturellement à plonger à travers des niveaux plus profonds de l’esprit et des niveaux plus profonds de l’intellect. Et à la limite de l’intellect, vous transcenderez. Vous souhaiterez pouvoir y rester, mais vous en ressortirez avec des pensées. Et vous y repartirez. Vous restez juste régulier dans votre méditation jour après jour et observez les choses devenir meilleures et meilleures.

Et comment s’y prendre pour trouver un mantra pour quelqu’un ?

Cela prend environ quatre jours pour apprendre, environ 90 minutes par jour. Vous avez besoin d’un enseignant légitime de Méditation Transcendantale telle qu’enseignée par Maharishi Mahesh Yogi. Il est tellement important que la technique reste pure. Et l’enseignant sait quel mantra est correct pour vous.

A la fin des quatre jours, on vous a enseigné comment méditer, vous avez eu réponse à vos questions. C’est de cette façon, je pense, que notre Père tout-puissant et plein de compassion a conçu ce système pour obtenir une authentique paix. Vous animez ce niveau le plus profond et influencez la conscience collective.

Avec la Méditation Transcendantale, on vous donne une technique et c’est à vous de la pratiquer. Lorsque vous apprenez cette technique c’est comme si vous êtes placés au milieu de la rivière, dans le courant le plus rapide et vous y allez. C’est une chose cosmique très profondément magnifique que de se mettre sur le chemin de l’illumination. Recevoir une technique qui marche, où vous transcendez réellement et faites l’expérience de ce niveau de la vie qui est éternel. Toujours là.

Tout ce qui est dans le domaine de la relativité a une durée de vie. Une vie super longue ou très courte — mais une durée de vie. En dessous de tout le domaine de la relativité est un absolu non relatif et c’est de cela que vous voulez faire l’expérience. C’est la clé à tout ce qui est bon dans la vie.

Si vous pouviez avoir l’attention du monde entier pendant deux minutes, que leur diriez-vous ?

Je dirais, « faites-vous une faveur géante, apprenez la Méditation Transcendantale d’un enseignant légitime et pratiquez cette technique régulièrement. Soyez une lumière pour vous-même. »

Article original en anglais

Bureau de la Fondation David Lynch à Genève

 

 

 

Publié par : mtgeneve | 28 juin 2018

Ne pas confondre MT et mindfulness !

orme-johnson

David Orme-Johnson

La confusion entre différentes méthodes par l’utilisation générique du mot « méditation » peut jouer des tours. Récemment par exemple, le New York Times a publié un article laissant entendre que « la méditation » nuit à la motivation, sans préciser dans le titre que l’étude en question concerne le mindfulness, ou « méditation de pleine conscience » en français, très différente de la technique de Méditation Transcendantale (MT).

Le Dr. Orme-Johnson, pionnier de la recherche scientifique sur la méditation explique plus bas pourquoi une telle affirmation ne peut s’appliquer à la MT.

Les chercheurs Kathleen D. Vohs et Andrew C. Hafenbrack ont mené cinq études, impliquant des centaines de personnes, sur la « méditation de pleine conscience » (appelée ci-après mindfulness) en milieu professionnel. Leur conclusion, à paraître sous le titre « Le mindfulness affaiblit la motivation au travail mais pas la performance » dans la revue scientifique Organizational Behavior and Human Decision Processes, est que le mindfulness (tiré du bouddhisme) nuit à la motivation au travail. Ils déduisent de leurs tests pratiques qu’il est contre-productif d’enseigner cette forme de méditation dans les entreprises, même si les exercices d’observation et d’acceptation des situations propres à cette pratique ne diminuent pas la perfomance et peuvent être utiles dans d’autres contextes.

Il ne nous appartient pas de juger la validité des conclusions de ces scientifiques quant au mindfulness, que nous respectons, mais pour nous autres instructeurs de Méditation Transcendantale, un article laissant penser que la méditation en général n’a pas sa place dans les entreprises est hautement trompeur. Il s’agit en effet d’une observation sur une méthode toute autre que la MT, dont la pratique et les effets sont fort différents. C’est en effet l’expérience de toute personne pratiquant régulièrement la MT que cette pratique énergise, rend l’esprit plus clair et créatif et motive à progresser et à accomplir, quels que soient les domaines d’intérêt.

La réponse du spécialiste

Le Dr David Orme-Johnson, chercheur en psychologie, étudie scientifiquement la méditation et plus particulièrement la MT depuis près de 50 ans. Publications scientifiques à l’appui, il réagit en 8 points — correspondant à 8 publications scientifiques — à l’article du New York Times et sa généralisation erronée quant à l’impact de la méditation :

« L’article intitulé “Hey Boss, You Don’t Want Your Employees to Meditate” [Hé patron, n’encouragez pas vos employés à méditer by Kathleen D. Vohs and Andrew C. Hafenbrack concerne le mindfulness et ne s’applique pas à la technique de Méditation Transcendantale (MT). Nous applaudissons Vohs et Hafenbrack pour avoir mené une étude attentive dans un contexte pratique, mais les conclusions de l’étude que le mindfulness réduit la motivation et n’améliore pas les performances ne s’appliquent pas à la MT.  La MT est une procédure complètement différente du mindfulness et a des effets différents sur le cerveau et les processus cognitifs.

  1. La MT crée une profonde relaxation, mais contrairement à la sieste ordinaire qui ramollit, elle augmente la cohérence du cerveau et l’éveil au repos, qui sont associés avec davantage de créativité, d’intelligence et de motivation.
  2. De plus, il a été observé que la MT accroît le style de fonctionnement intégré du cerveau observé chez les managers de haut niveau.

3, 4. Sur une période de 6 mois à une année, il y a des améliorations cumulatives dans le temps de décision du cerveau, l’aptitude à se concentrer et à surmonter les distractions, et des améliorations dans l’intelligence émotionnelle  ainsi que la créativité et l’intelligence fluide.

  1. Les enfants qui pratiquent la MT à l’école gagnent régulièrement des prix au niveau régional, national ou international dans des compétions comme Destination Imagination.
  2. Dans les affaires et l’industrie, la MT augmente l’efficacité des employés, améliore le travail et les relations interpersonnelles, et augmente les comportements liés au leadership.

7, 8. De nombreux professionnels à Wall Street trouvent que la MT est hautement bénéfique. La MT ne doit pas être confondue avec le mindfulness. »

Références scientifiques correspondant aux 8 points ci-dessus :

  1. F. T. Travis, Shear J. « Focused attention, open monitoring and automatic self-transcending: Categories to organize meditations from Vedic, Buddhist and Chinese traditions. » Consciousness and Cognition 19, no. 4 (2010): 1110-1118.
    2. D. W. Orme-Johnson, Haynes C. T. « EEG phase coherence, pure consciousness, creativity and TM-Sidhi experiences. » International Journal of Neuroscience 13 (1981): 211-217.
    3. H. Harung, Travis F. T., Blank W., Heaton D. « Higher development, brain integration, and excellence in leadership. » Management Decision 47, no. 6 (2009): 872-894.
    4. F. T. Travis, Haaga D., Hagelin J. S., et al. « Effects of Transcendental Meditation practice on brain functioning and stress reactivity in college students. » International Journal of Psychophysiology 71, no. 2 (2009): 170-176.
    5. K. T. So, Orme-Johnson D. W. « Three randomized experiments on the holistic longitudinal effects of the Transcendental Meditation technique on cognition. » Intelligence 29, no. 5 (2001): 419-440.
    6. A. Deans. A Record of Excellence: the remarkable success of Maharishi School of the Age of Enlightenment. Fairfield, Iowa: Maharishi University of Management Press, 2005.
    7. C. N. Alexander, Swanson G. C., Rainforth M. V., et al. « Effects of the Transcendental Meditation program on stress reduction, health, and employee development: A prospective study in two occupational settings. » Anxiety, Stress and Coping: An International Journal 6 (1993): 245-262.
    8. B. McCollum. « Leadership development and self development: an empirical study. » Career Development International 4, no. 3 (1999): 149-154.

 

 

 

 

Publié par : mtgeneve | 10 juin 2018

Electro-pop et MT

1525678212279-jon-hopkins-la-solution-la-depression-de-novembre-251810

La Méditation Transcendantale (MT) peut être une question de survie lorsqu’on mène une vie hyperactive. Jon Hopkins, star de la techno et de l’électro-pop britannique, parle MT (entre autres) avec i-D.Vice.com à l’occasion de la sortie de son dernier album, Singularity.

Né à Londres en 1979, Jon Hopkins étudie au Collège Royal de musique de Londres. Il a travaillé notamment avec Coldplay, Brian Eno et Imogen Heap et sa musique est souvent utilisée dans les médias et la publicité, ainsi que dans la série télévisée Sex and the City et le film Nuit au Musée 2 par exemple. Comme de nombreux artistes, il pratique la MT pour se libérer de la fatigue, se régénérer et rester créatif.

« La méditation transcendantale a pris de l’importance dans ta vie, quel est son impact sur ta créativité ? » lui demande Pascal Bertin de i-D.Vice.com, dans un entretien paru le 7 mai dernier.

Réponse de Jon Hopkins : « J’y suis venu par nécessité. La vie de musicien, en tournée et même en général, est souvent épuisante. C’est le meilleur boulot du monde mais il n’épargne pas ton sommeil. Tu dois parfois tenir jusqu’à 4 h du matin pour commencer un DJ set puis te lever à 11 h pour t’envoler quelque part où tu vas reprendre un rythme normal avant que ça recommence. Imagine ça pendant huit ou neuf ans. Je me suis retrouvé à ne plus pouvoir bien me reposer.

Après m’être essayé à différentes formes de yoga, je me suis tourné vers la méditation à la fois pour retrouver le sommeil et voir l’effet du calme sur ma vie et ma créativité. Ça donne un très bel et très profond état de transe. J’ai ensuite remarqué que Singularity sonnait différemment et c’est une des explications. »

Article i-D.Vice.com complet

 

Publié par : mtgeneve | 18 mai 2018

Inauguration en Suisse centrale

Rain1

C’est par une magnifique journée d’avril que votre blogueur préféré prend la route pour la Suisse centrale, quelques heures depuis Genève. Le 18 avril dernier était l’inauguration du magnifique nouveau bâtiment de l’entreprise Ayurveda SA qui distribue les produits AyurVeda Maharishi pour la Suisse. Parmi les invités, Léonard raconte.

Rain : un village suisse allemand non loin de Sempach et de Lucerne. Un petit peu en dehors, près du stade, s’élève un remarquable bâtiment commercial dû à l’architecte Christian Schweizer, construit selon les principes de l’architecture védique ancienne pour la santé, l’énergie et la clarté de pensées des occupants.

IMG_1328L’inauguration officielle suit les principes millénaires de ce système d’architecture en harmonie avec les lois de la nature. La cérémonie commence tôt, alors que les premiers rayons du soleil levant inondent la façade principale et le hall d’entrée du nouveau bâtiment : l’un des principes de l’architecture védique est de toujours orienter les bâtiments droit vers l’est, vers le soleil levant. C’est donc après une nuit au bord du magnifique petit lac de Sempach que j’arrive sur les lieux. Parmi les invités, des responsables internationaux, des enseignants de Méditation Transcendantale suisses, des experts en Ayurveda et bien sûr les responsables et employés de Ayurveda SA.

Médecine et architecture de l’Inde ancienne

Maharishi Mahesh Yogi, le sage de l’Himalaya qui a répandu la Méditation Transcendantale dans le monde entier, a aussi remis en lumière les principales disciplines de l’antique tradition védique : l’Ayurveda ou médecine ayurvédique, système de santé naturelle particulièrement complet et ancien, les mathématiques védiques, la science complète du yoga et des yagyas, ainsi que l’architecture védique, appelée Sthapatya Veda ou encore Vastu.

Les trois principes de base de l’architecture védique, qui peuvent s’adapter à n’importe quelle culture ou style de construction, sont l’orientation correcte, le placement correct et les proportions correctes. Respectés, ces principes créent une situation où la structure du bâtiment reflète la structure de la nature : la santé, le bien-être et la paix s’ensuivent pour les occupants.

Tradition et convivialité

Unknown-5Par un soleil magnifique, après une courte cérémonie traditionnelle, les responsables d’Ayurveda SA, Andy Amacher et sa femme Verena ainsi que Damaris Ammann coupent le ruban et les invités entrent pour la première fois dans l’impressionnant bâtiment de trois étages : salles de stock, bureaux, espaces de cours et de rencontres, et espaces à louer à d’autres.

Unknown-6

Cérémonie d’inauguration par le Dr Girish Momaya et un érudit védique

Après une cérémonie d’inauguration traditionnelle par deux pandits (érudits) de l’Inde, les habituels discours et remerciements ainsi qu’un repas convivial. L’après-midi est consacrée à une visite détaillée des lieux et au plaisir de retrouver collègues et amis de Suisse et de l’étranger. Depuis le toit du nouveau bâtiment, une vue formidable sur la campagne environnante et les Alpes suisses.

Installée à Seelisberg au dessus du lac des Quatre-Cantons depuis des années, l’entreprise s’est imposée par la qualité et la diversité de ses produits ayurvédiques, d’où la construction de ce nouveau bâtiment.

Qu’est-ce que l’Ayurveda ?

Unknown-7

Le gâteau inaugural…

L’Ayurveda, c’est une science complète de la santé fondée sur le développement de la conscience, d’où le rôle important de la Méditation Transcendantale. Du point de vue du médecin ayurvédique, le corps humain n’est pas juste une mécanique de chair et d’os mais essentiellement un tissu de conscience, d’intelligence. En fonction de techniques de diagnostic parfois étonnantes comme la subtile et précise lecture de pouls, le praticien décèle les déséquilibres, idéalement avant qu’ils ne se traduisent en symptômes et en maladie. Il recommande des améliorations dans l’alimentation et le mode de vie, des préparations à base de plantes ou de minéraux ou des traitements de purification et de régénération comme la cure de Panchakarma, proposée notamment au Centre de santé Ayurveda Maharishi à Seelisberg. Les produits distribués par Ayurveda SA sont bio à chaque fois que cela est possible et bien sûr agréés en Suisse.

Site internet et journée Portes ouvertes

IMG_1319

Coucher de soleil sur le lac de Sempach

Le site d’Ayurveda SA présente sur son site la vaste palette de produits pouvant être commandés directement en ligne. Des naturopathes agréés spécialisés en Ayurveda Maharishi exercent en Suisse : liste disponible ici.

—> Une journée « Portes ouvertes » est organisée le 2 juin entre 10h et 17h pour toute personne intéressée : bienvenue ! Détails ici.

 

 

 

 

 

Publié par : mtgeneve | 4 mai 2018

La MT dans la presse française

Perry

Bob Roth, enseignant MT et directeur de la Fondation David Lynch, en conversation avec Katy Perry au Vatican pour la conférence de la Fondation Cura

Parmi les articles qui paraissent régulièrement sur la technique de Méditation Transcendantale (MT) et ses divers bienfaits et applications, nous présentons ci-dessous quelques extraits de quatre articles tous récents dans la presse française : Paris Match, Forbes France, et le magazine Grazia.

 Paris Match (29 avril 2018) relate la visite de la chanteuse Katy Perry et de l’acteur Orlando Bloom au Pape François, ainsi que la raison de la visite de Katy Perry au Vatican : la conférence de la Fondation Cura lors de laquelle elle a témoigné des bienfaits de la Méditation Transcendantale pour la santé en compagnie du directeur de la Fondation David Lynch, Bob Roth. « Samedi 28 avril, Katy Perry et Orlando Bloom ont rencontré le pape François au Vatican où ils étaient pour une conférence pendant laquelle la chanteuse a évoqué sa pratique de la méditation transcendantale, » résume le chapeau de l’article.

 Paris Match cite encore Katy Perry : « J’attrape mon téléphone dès que je me réveille le matin comme tout le monde et parfois, c’est épuisant pour mon esprit. Alors je dois me réinitialiser », a-t-elle notamment raconté. Sur son compte Instagram, elle a ajouté : « Je suis ravie de partager combien la méditation transcendantale a été importante pour moi. J’espère que vous choisirez d’en apprendre plus sur The Cura Foundation et sur les nouvelles technologies et les thérapies de pointe qui apportent de l’espoir pour le monde ». 

La méditation dans les entreprises

65172e7c0ec2d8a6b8610eab0491060b_400x400Jo Cohen, consultant pour la société SelfCompetence basée à Luxembourg, connaît bien l’apport de la Méditation Transcendantale dans les entreprises. Il explique dans Forbes France (23 février 2018) que la MT permet aux cadres de rester plus concentrés et éveillés durant les nombreuses réunions d’entreprise, et ainsi les rendre plus productives.

L’article s’intitule « La méditation avant la Réunion pour éviter de s’endormir au milieu.» Jo Cohen résume : « Peu efficaces, les réunions sont régulièrement montrées du doigt. L’arrivée de technologies telles que FLIP, le « paperboard électronique » de Samsung, devrait en faciliter le suivi. Mais surtout, la pratique d’une technique de méditation devrait en sauver l’essence en restaurant la capacité de concentration des participants.

Parmi les divers autres articles de Jo Cohen sur Forbes France, nous vous recommandons entre autres « La méditation prolonge la jeunesse » qui explique les études scientifiques sur la Méditation Transcendantale et la longévité.

Secrets de beauté et de bonheur

fards-style-les-secrets-beaute-maquilleuse-violette_square500x500Le magazine Grazia (mode, beauté, lifestyle…), quant à lui, s’entretient avec la maquilleuse Violette, passionnée et très demandée, française installée à New York et Global Beauty Director pour la marque Estée Lauder. A la question de son ancrage pour tenir le coup, Violette répond : «  Je voyage moins – une fois par mois environ – et je fais de la méditation transcendantale. La méditation m’a toujours ennuyée mais celle-ci est très efficace. »

 

« L’irrésistible ascension de la Méditation Transcendantale »

 La journaliste Aurélie Lambillon (Grazia encore, 14 avril 2018) consacre un article à « l’irrésistible ascension de la Méditation Transcendantale » : « Cette technique de relaxation profonde, prisée dans les sixties, connaît un nouvel engouement. Entretien avec l’américain Bob Roth, directeur de la Fondation David Lynch, créée pour populariser la pratique, » lit le chapeau de l’article. Bob Roth est l’auteur du tout récent succès de librairie Strength in Stillness : the Power of Transcendental Meditation (Simon & Schuster)

L’article énumère les bienfaits attribués à la MT par diverses célébrités : la MT est un chargeur de batteries selon Jerry Seinfeld, un « antidote au flippe » selon Kendall Jenner ; elle permet à Gwyneth Paltrow de « naviguer le fleuve pas toujours tranquille de sa vie. » Oprah, on le sait, a offert la formation MT aux 400 salariés de ses deux sociétés de production.

l-irresistible-ascension-meditation-transcendantale_exact1900x908_l

Remarque : cette jolie photo illustrant l’article Grazia (Getty Images) reflète les stéréotypes liés à la pratique de la méditation : la MT se pratique plutôt confortablement assis chez soi, en toute simplicité.

En quoi diffère-t-elle des autres méditations, comme la pleine conscience, très tendance ? demande la journaliste à Bob Roth. « Elle ne s’apprend pas avec un livre et ne se pratique pas avec une appli. Elle ne nécessite pas non plus de faire le vide dans sa tête (ce dont je suis incapable !), de visualiser quelque chose ou de se concentrer sur une autre. C’est une technique facile, mais que l’on doit apprendre avec un professeur certifié. Pour l’expliquer, j’aime parler d’une mer déchaînée. Elle est agitée en surface mais si l’on plonge, on découvre qu’à une certaine profondeur, tout est calme. C’est exactement dans cette zone calme du corps et de la conscience qu’emmène la méditation transcendantale. »

Réponse de Bob Roth à  la question de savoir pourquoi la MT semble surtout séduire les pays anglo-saxons — sont-ils plus stressés que les Latins en général ou les Français en particulier ? « Elle se développe en Amérique latine. Quant aux Français, sans vouloir généraliser, ils ont une approche plus cynique que sceptique vis-à-vis de ce qu’ils ne connaissent pas. Ils doutent, sans chercher à savoir par l’expérience si ça marche ou pas. »

La méfiance de certains envers la méditation, en France notamment, (serait-ce une religion ? Une secte ?) est une chose que Bob Roth tente de corriger en montrant combien elle est maintenant intégrée dans les écoles, les milieux d’affaires  et certains corps de l’Etat : « Je crois que la réticence principale vient de l’idée, fausse, que la pratique est difficile et contraignante. »

Older Posts »

Catégories