Publié par : mtgeneve | 29 septembre 2016

Prix Namasté pour David Lynch

 

lynch-namasteLe cinéaste David Lynch a reçu ce dimanche 25 septembre à Malibu le Prix Namasté 2016  lors du gala de l’association caritative Yoga Gives Back. Ceci pour  son travail élevant utilisant la Méditation Transcendantale pour aider les plus fragilisés à travers sa Fondation David Lynch pour l’éducation fondée sur la conscience et la paix mondiale.

Kayoko Mitsumatsu, fondatrice de Yoga Gives Back, a expliqué que le yoga était souvent compris en termes d’exercice physique, mais que le but ultime de la pratique était de s’unir avec le Soi divin, et que la méditation joue un rôle important dans ce but : « Le prix Namasté récompense des personnalités hors du commun qui sont allées au delà de la pratique et de l’enseignement du yoga pour inclure un service humanitaire noble qui aide à faire du monde un lieu meilleur, et nous pensons que M. Lynch est l’exemple même de cela par ses actes de bonté et son désir d’aider les autres à atteindre l’illumination. »

14449002_10154549454695477_5116073367819156031_nMme Mitsumatsu a fondé son organisation caritative en constatant que tant d’Occidentaux bénéficient des enseignements du yoga, alors qu’en Inde, terre du y0ga, il y a tant de pauvreté, en particulier parmi les femmes et les enfants. « Pour le prix d’un cours de yoga, on peut changer une vie, » aime-t-elle remarquer.

David Lynch a accepté le prix Namasté en le dédiant à Maharishi Mahesh Yogi qui a répandu la technique de MT dans le monde et rétabli une compréhension complète de la philosophie du yoga. « Je suis profondément honoré d’accepter le Prix Namasté 2016 de Yoga Gives Back, et je l’accepte au nom des milliers de professeurs de Méditation Transcendantale en Inde, aux Etats-Unis et partout dans le monde qui travaillent avec grande énergie, sagesse et dévouement pour créer un monde plus pacifique, plus progressif, plus sain. Ils travaillent avec grand amour pour faire une réalité de l’antique vérité védique : « Le monde est ma famille. » Et je sais que c’est le but de Yoga Gives Back, » a ajouté David Lynch.

Photos : Yoga Gives Back, page Facebook.

Publié par : mtgeneve | 5 septembre 2016

La MT pour les employés new yorkais

1280px-Top_of_Rock_Cropped

La ville de New York a commencé à offrir le cours de Méditation Transcendantale (MT) à ses employés en quête de gestion du stress et de davantage de bien-être.

Selon le journal d’affaires en ligne Crain’s de New York, la MT, déjà enseignée dans les écoles de quartiers difficiles et hôpitaux pour vétérans de guerre, très appréciée aussi des financiers de Manhattan, fera bientôt partie des avantages offerts à tous les employés de la ville.

« Nous cherchons toujours de nouveaux outils de bien-être et de santé comportementale, » déclare Claire Levitt, responsable des relations de travail au bureau du Maire, à propos du programme pilote d’enseignement de la MT. La ville de New York dépense plus de 100 millions de dollars par année sur la santé de ses employés, et le cours de Méditation Transcendantale est une alternative relativement peu coûteuse pour combattre  les problèmes de santé mentale.

L’article relève que même si certains demeurent sceptiques vis-à-vis de la méditation, des centaines d’études scientifiques ont mis en évidence les bienfaits de la MT, qui est notamment pratiquée par de nombreuses célébrités.

C’est il y a environ deux ans que la ville de New York a commencé à travailler avec la Fondation David Lynch, demandant à cette organisation sans but lucratif d’offrir la MT à des femmes se remettant de traumatismes dûs à la violence conjugale ainsi qu’à des membres de son personnel.

Le programme pilote s’est progressivement étendu et la technique a été enseignée aussi au Département de la protection de l’environnement ainsi qu’au Bureau des relations de travail du Maire. Entre 80 et 100 employés ont déjà appris. Grâce aux revenus des cours donnés aux financiers de la ville ainsi qu’à des dons, la fondation peut offrir des tarifs réduits aux victimes du stress traumatique et aux écoles de quartiers difficiles.

Une bonne idée pour les employés de la ville et du canton de Genève ? Certainement : chaque employeur a beaucoup à gagner à aider ses employés à gérer le stress, rester en bonne santé et se sentir bien….

Lire l’article original en anglais.

Publié par : mtgeneve | 21 août 2016

Maya Stojan, genevoise…

Meditation+Education+Global+Outreach+Campaign+Dqnj4WlCIpvlL’actrice Maya Stojan est née en 1986 à Genève, où elle a grandi et étudié à l’Ecole internationale. Aujourd’hui célèbre, elle pratique la Méditation Transcendantale (MT) tous les jours.

Connue sous le nom de Tory Ellis dans sept saisons de la série télévisée à succès Castle, Maya Stojan joue aussi dans Agents of Shield et a effectué des apparitions dans les séries Grey’s Anatomy et NCIS. Aujourd’hui établie à Los Angeles, elle partageait récemment avec le journal suisse romand Le Matin ses activités de détente en Californie : « Je fais de la méditation transcendantale deux fois par jour, tous les jours. Et je continue à aller au yoga trois fois par semaine. Avec le temps, je deviens une véritable baladeuse avec au moins une quarantaine de minutes consacrées à la marche tous les jours. »

Maya revient régulièrement en suisse, où vit sa famille dont sa sœur médecin, ainsi que sa meilleure amie : « je me sens ainsi très liée à Genève et je garderai toujours un lien avec la Suisse.»

Elle s’accomplit aussi à travers ses engagements bénévoles, notamment pour la Fondation David Lynch ( qui possède un bureau représentatif à Genève) qui apporte la MT aux victimes de stress traumatique dont les vétérans de guerre : « Ils vont autour du monde et enseignent la Méditation Transcendantale. C’est vraiment incroyable ce qu’ils ont fait. » Maya collabore aussi avec la Midnight Mission de Los Angeles qui vient en aide aux sans abri, et combat le harcèlement scolaire en s’adressant aux étudiants avec l’association BOO2BULLYING (« A bas le harcèlement »).

La Méditation Transcendantale a eu un profond impact sur la vie très active de Maya Stojan, comme elle le confie au site yakmax.com : « cela a complètement changé ma vie . . . . Lorsque les gens pensent à la méditation, ils pensent que c’est très spirituel. Certains pensent que c’est religieux, mais ce n’est vraiment pas le cas. La recherche scientifique a prouvé que cela aide le cerveau, cela aide à son expansion. Dans certains cas, cela aide avec toutes sortes de stress et d’anxiété. »

Même si la Méditation Transcendantale est une pratique avant tout individuelle, elle a aussi permis à Maya de rencontrer toutes sortes de gens créatifs et harmonieux : « Avant la MT, je vivais une vie plutôt stressante et la MT a apporté de la paix et du calme dans ma vie et surtout une communauté fantastique de gens qui m’apportent de l’amour et du soutien – je ne pourrais pas être plus heureuse. »

Article du Journal Le Matin

Bureau de la Fondation David Lynch à Genève

 

Publié par : mtgeneve | 13 août 2016

Mon chemin…. (suite et fin)

SG-2-702x336

Dernier épisode du blog de Satu, expatriée d’origine finlandaise qui raconte ses premières impressions de pratique de la Méditation Transcendantale (photo : avec son professeur de MT Guénaël Boucher).

Trois mois ont passé et la tâche que m’avait donnée l’équipe de Méditation Transcendantale Suisse qui consistait à apprendre la méditation et à écrire mes expériences sur le blog touche à sa fin. Comme je l’écrivais déjà dans l’épisode précédent, le temps a passé tellement vite mais je suppose que c’est toujours comme cela : le chemin qu’on a à parcourir semble toujours plus long avant, et quand on le regarde après, cela semble avoir été si rapide.

« La méditation va faire partie de ma vie en me soutenant et en m’aidant à éliminer mes stress, comme un bon ami qui ne vous quitte pas dans les hauts et bas de la vie.»

Au début, je ne savais pas à quoi m’attendre ; je n’avais aucune attente ou inquiétude à propos de la méditation. Quelques-uns de mes amis étaient surpris et me disaient que ce n’était pas « moi », mais ils me connaissent aussi et savent que je suis toujours prête à essayer quelque chose de nouveau. Ensuite c’est l’expérience qui fait en sorte que je continue ou que c’était juste un coup d’essai.

J’ai eu beaucoup de chance d’avoir Guénaël Boucher comme professeur de MT. C’est une personne et un professeur fantastique ; ça marchait bien entre nous mais je suis sûre qu’avec Guénaël, ça marche avec tout le monde. Il pratique et enseigne la MT depuis très longtemps et il a aussi eu la chance de travailler directement avec Maharishi Mahesh Yogi qui a introduit la MT dans le monde entier. J’ai eu aussi la joie de goûter aux fabuleux chocolats fait maison d’Hélène, la femme de Guénaël ! Je suis sûre que je m’en souviendrai au moins aussi longtemps que je me souviendrai de Guénaël.

La MT est très facile à apprendre mais, même si les leçons contiennent beaucoup d’informations pratiques, ce fut vraiment bien d’avoir eu les sessions de suivi avec le professeur. Après les leçons, j’avais la connaissance de base mais les suivis m’ont assuré que je ne déviais pas de la méthode. Des questions sur la pratique me venaient dans mes méditations à la maison mais il n’y a pas eu une seule de ces questions dont Guénaël ne connaissait la réponse et ces réponses rendaient toujours meilleures mes méditations en solitaire.

Guénaël disait que chacun a des expériences de méditation différentes. Certains ont des résultats concrets dès le début de leur pratique et d’autres ont besoin de plus de temps. Le plus important est de continuer à la faire. Le seul but ou désir que j’avais en commençant la MT était d’arriver à un meilleur équilibre entre la vie et le travail. Mais la vie suit son cours. Ces derniers temps, mon travail m’a apporté des défis extrêmes et beaucoup de stress à cause de nombreux changements internes, beaucoup plus que d’habitude. Du coup, je ne peux pas vraiment dire que j’ai atteint un meilleur équilibre entre la vie et le travail mais je peux toujours me dire sans la pratique de la MT, j’aurais été sans doute plus stressée.

Ma méditation du matin me prépare à ma journée mais cependant, parfois, je suis déjà complètement en mode travail quand je commence à méditer et alors je lutte un peu pour continuer la méditation et ne pas commencer à travailler mentalement sur toutes les différentes tâches qui m’attendent. L’esprit est très malin, il a définitivement sa propre autonomie. Mais, comme le dit Guénaël, cela est normal et fait partie du processus.

Mes méditations du soir sont plus calmes ; elles me donnent l’occasion de laisser ma journée derrière moi et de me préparer à une bonne nuit de sommeil.

En plus de m’avoir donné un défi en tant qu’écrivain et blogueur, je veux remercier l’équipe de MT Suisse de m’avoir donné cette chance d’apprendre la MT. Je pense que maintenant, la méditation va faire partie de ma vie en me soutenant et en m’aidant à éliminer mes stress, comme un bon ami qui ne vous quitte pas dans les hauts et bas de la vie.

 

 

Publié par : mtgeneve | 5 août 2016

Clinton ou Trump ?

tem6-Norman-Rosenthal-300x283Dans un article publié sur le site de Fox News, le psychiatre bien connu Norman Rosenthal présente sept avantages de la Méditation Transcendantale (MT) pour un Chef d’état.

D’origine sud-africaine, le Dr Norman Rosenthal est connu pour ses recherches sur le syndrome de dépression hivernale ainsi que pour ses ouvrages Transcendence et le tout nouvellement publié Super Mind sur la technique de MT. Il utilise ici les résultats d’une de ses études récentes sur la MT pour montrer combien la pratique de cette technique serait utile au prochain président américain – ou à tout autre Chef d’état. Notre traduction française ci-dessous.

Trump, Hillary ou Sanders : Sept raisons pour lesquelles notre prochain président devrait méditer.

404px-Hillary_Clinton_by_Gage_Skidmore_2
L’on peut considérer une course à la présidence comme l’une des expériences les plus dures, les plus stressantes et les plus épuisantes émotionnellement qu’il est possible d’imaginer. En tant que psychiatre, mon instinct est d’essayer de comprendre quels conseils il pourrait être le plus utile de donner au candidat gagnant. Si on me demandait, je citerais Victor Hugo qui a dit : « Méditez. Tout est plein de lumière, même la nuit. »

La méditation est de plus en plus populaire et des millions de personnes en découvrent les bienfaits. Il y a différents types de méditation. Celui que je connais le mieux est la Méditation Transcendantale, que je pratique régulièrement et que je recommande à nombre de patients.

435px-Donald_Trump_(5440393641)_(cropped)
Voici sept raisons pour lesquelles je dirais à notre futur président(e) de méditer (s’il ou elle demande !)

1. Calmer l’esprit

Hillary Clinton affirme qu’elle médite pour ralentir les choses et rafraîchir l’esprit. Un récent questionnaire soumis par mes collègues et moi-même à  600 personnes pratiquant la Méditation Transcendantale confirme ce bienfait. La plupart des participants (92%) ont répondu que depuis qu’ils ont commencé à méditer, ils ont un sentiment de calme pendant qu’ ils sont engagés dans l’activité.

Voici comment le financier réputé Ray Dalio, qui pratique la MT depuis des décennies, décrit la façon dont cela aide à ses négociations :

« Lorsque les choses viennent à vous – les défis, les stress, les événements perturbateurs, vous pouvez être calme, comme un Ninja voit les choses arriver à lui au ralenti, et ainsi il est forcément en contrôle. »

Comme cela serait utile à notre futur président( e) de faire preuve d’un tel calme dans la tempête, si l’appel téléphonique redouté arrive à trois heures du matin (ou à toute autre heure).

2. Une plus grande résilience

Lorsque vous êtes le dirigeant d’une nation, il y aura forcément de l’adversité, et c’est la façon dont vous réagissez à cette adversité qui sépare un grand dirigeant comme Winston Churchill d’un dirigeant ordinaire. Dans notre sondage, 95% de ceux qui ont répondu ont rapporté, depuis qu’ils ont appris la méditation, une meilleure aptitude à rebondir après des événements déplaisants. La recherche montre que la réaction de lutte ou de fuite s’apaise plus rapidement chez les méditants réguliers que chez un groupe contrôle.

3. De meilleures relations avec les autres

Indépendamment du mérite des décisions d’un président, il ou elle devra collaborer avec beaucoup d’autres gens, comme le Congrès et des acteurs extérieurs, afin d’appliquer ses décisions. Dans notre sondage, une grande majorité (près de 9 sur 10) a rapporté de meilleures relations depuis le début de la pratique de la méditation.

4. Cultiver une meilleure santé et davantage de bien-être

Le job à haut stress de commandant en chef impose au président d’être en excellente condition physique. Il a été montré que la MT diminue la réaction aux stress ordinaires et réduit l’hypertension. En fait, l’American Heart Association a récemment recommandé la MT comme un traitement complémentaire ou alternatif pour l’hypertension. Les méditants risquant des maladies cardiovasculaires se portent mieux que les non méditants. De plus, la plupart des participants au sondage (85%) ont répondu avoir fait des choix plus sains dans leurs habitudes quotidiennes depuis qu’ils ont commencé à méditer.

5. L’équilibre entre l’engagement et le détachement

Les dirigeants doivent montrer qu’ils sont émotionnellement engagés avec les autres s’ils veulent inspirer, énergiser et réussir à mener à bien leur agenda. Durant sa présidence, Ronald Reagan a été un maître dans l’art de faire sentir aux gens qu’il se préoccupait d’eux. De la même façon, le Président Bill Clinton était fameux pour dire « je sens votre souffrance, » et les gens étaient nombreux à penser que c’était vrai.

D’un autre côté, il est important pour les dirigeants de ne pas s’attacher trop aux petits détails comme aux questions importantes. Par exemple, le Président Carter a été critiqué pour s’être impliqué dans les horaires des terrains de tennis de la Maison Blanche. De façon plus sérieuse, en cas de crise les leaders doivent être suffisamment engagés sans laisser la préoccupation nuire à leur efficacité.

Dans notre sondage MT, les participants ont rapporté paradoxalement que depuis qu’ils ont appris à méditer, ils avaient fait l’expérience de plus d’engagement dans leur vie  (91%) mais de moins d’engagement excessif (88%).

6. Etre votre soi authentique

Lorsqu’on leur a demandé s’ils se sentaient mieux à même d’être « votre soi authentique, » la plupart des participants (90%) ont répondu que oui. L’authenticité – ou l’authenticité perçue – est un trait de grande valeur chez un dirigeant.

L’acteur, chanteur et danseur Hugh Jackman, qui pratique la MT depuis des décennies, affirme que l’authenticité est l’un des plus grands cadeaux reçus de sa pratique régulière de la MT. Comme il le dit lui-même : « Par la méditation quotidienne, je peux arracher les masques que nous construisons – que je construis pour moi-même, petits et grands, pour atteindre un plus grand sentiment de mon vrai moi. »

Tout en reconnaissant qu’en tant qu’acteur il « porte souvent différents masques, » Jackman ajoute que « pour l’acteur la vraie force est de trouver l’authenticité quel que soit le personnage que vous jouez – et d’être. »

J’aimerais suggérer que le fait de développer l’authenticité  serait utile aussi pour notre futur président.

7. Rester dans la « zone »

Selon notre sondage, plus de 4 participants sur 5 ont dit que depuis le début de leur pratique de la méditation, leur travail s’était amélioré, il était plus facile d’accomplir les choses, et ils étaient plus créatifs et productifs, « dans la zone » [ cet état de bien-être et de fluidité appelé aussi « état de flow. » ]

Qui que soit en fin de compte notre prochain président, j’espère qu’il ou elle manifestera les sept traits désirables de personnalité mentionnés ci-dessus.

Si l’un( e) ou l’autre des candidats a le sentiment que ces qualités pourraient bénéficier de quelques raffinements, puis-je être suffisamment audacieux pour suggérer qu’une solution ancienne est à portée de main ?

— Dr Norman Rosenthal. Lire l’article original en anglais.

 

Publié par : mtgeneve | 4 août 2016

Nouveau site MT suisse

nouveau site

C’est avec plaisir que nous vous invitons à découvrir le nouveau site internet de la Méditation Transcendantale en suisse.

Ce site très professionnel a été développé par notre collègue belge Joachim Claes et son équipe ; il existe pour la Suisse en français, allemand, anglais et italien. Rempli d’informations détaillées, notamment sur la recherche scientifique sur la MT et la santé, le site permet au public de bien se familiariser avec les bienfaits de la MT et son caractère unique avant même de rencontrer un enseignant.

Le site présente tous les Centres MT en Suisse dont à Genève l’Institut Maharishi à la Servette et l’Espace MT à Carouge ; les personnes intéressées peuvent s’inscrire avec facilité à l’une ou l’autre des séances d’information gratuites et cours MT proposés régulièrement.

Les séances d’information et de préparation, qui n’impliquent pas d’engagement, sont la première étape pour apprendre la technique de Méditation Transcendantale.

Site1

 

Séances d’information à Genève (Servette)

Séances d’information à Genève (Carouge)

Autres Centres MT en Suisse

Publié par : mtgeneve | 11 juin 2016

Mon chemin…. (VI)

green-702x336

Satu, finlandaise installée en Suisse romande, continue sa série d’articles sur son expérience du cours de MT et des premiers mois. Comme tous ceux qui apprennent, elle est frappée par la simplicité et le naturel de la pratique…

Discussions autour de la méditation

J’ai le sentiment que la Méditation Transcendantale fait partie de ma vie « depuis toujours ». J’ai dû vérifier dans mon agenda, car je n’arrivais pas à croire que cela ne faisait qu’un peu plus de deux mois que j’étais allée à ma séance d’information, mais c’est bien ça.

Une de mes choses préférées concernant la MT est la facilité de la pratique, et le fait qu’elle se soit aisément intégrée dans mon quotidien. De plus, il ne faut aucun outil ou équipement pour pratiquer, juste un endroit calme et la volonté de le faire. La plupart du temps je médite deux fois par jour, matin et soir — ce n’est que quand je dois me réveiller à 4h30 du matin pour prendre un avion que je décide de ne PAS me lever vingt minutes plus tôt🙂

J’ai une amie qui s’intéresse au concept mais trouve dur de libérer deux fois par jour vingt minutes pour la pratique. Je suis d’accord, certains jours on n’arrive tout simplement pas à la caser. Il s’agit cependant d’un choix, comme pour tellement d’autres choses dans la vie ; soit on veut méditer soit on ne le veut pas, et si on le veut, on trouvera le temps. La méditation donne un début équilibré à ma journée puis, le soir, me permet de m’endormir facilement et de passer une bonne nuit de sommeil — cela vaut le temps investi.

Quand j’ai mentionné à des amis que j’écrivais ce blog sur la MT, cela a généré de nombreuses discussions autour de la méditation. C’est la chose branchée à faire, « tout le monde le fait », il y a des applis pour cela, etc. Des mots comme « dur » et « difficile » sont aussi apparus. Après une consultation un peu plus poussée de Google sur le sujet, je dois dire que c’est une vraie jungle, et on voit bien que c’est la chose branchée à faire.

Mon élément préféré de la MT est qu’elle est sans effort, tel que c’est indiqué sur le site web : http://suisse.tm.org/la-mt-est-differente Après avoir fait l’expérience de la MT, il semble étrange que méditer doive être difficile, je n’arrive pas à imaginer ce que cela pourrait donner comme bienfaits.

Pendant les séances de suivi nous avons parfois visionné des vidéos de Maharishi Mahesh Yogi qui a apporté la MT au monde  http://suisse.tm.org/le-fondateur — vidéos dans lesquelles il explique la MT au public. Même si les enregistrements sont assez vieux, les enseignements de Maharishi restent toujours très pertinents aujourd’hui, en particulier quand il parle du stress et de la manière dont la méditation y remédie. Je ne pratique que depuis peu de temps, je ne peux donc pas encore vraiment dire si la méditation m’aide contre le stress, je ne peux que me demander quel serait mon niveau de stress si je ne méditais pas !

Globalement, je suis certaine que nous pourrions tous bénéficier de la méditation. Maharishi répond ainsi à une question concernant les bienfaits de la MT : « Des recherches scientifiques conduites avec des personnes pratiquant la Méditation Transcendantale montrent qu’elle tend à normaliser tous les domaines de la vie. Elle réduit le stress, améliore la santé, enrichit le fonctionnement mental, renforce les relations personnelles, et augmente la productivité et la satisfaction professionnelles ».

Une certaine « normalisation de tous les domaines de la vie » ne me dérangerait pas.

Satu Kankaaansyrjä

Publié par : mtgeneve | 1 juin 2016

La Suisse reconnaît la médecine ayurvédique

Philippe2014La médecine ayurvédique, qui vient de la même tradition que la méditation et le yoga, est maintenant officiellement reconnue en Suisse par un diplôme d’état. Le naturopathe Philippe Mercanton, de l’Institut Maharishi Genève, est l’un des tout premiers diplômés romands en médecine ayurvédique.

Veda signifie connaissance et Ayus signifie vie, ou étendue de vie. L’Ayurveda, c’est la science de la vie, le système de santé naturelle de l’Inde ancienne. L’Ayurveda a beaucoup gagné en popularité en Suisse ces dernières années et sa pratique méritait d’être mieux reconnue et réglementée.

En 2009, le peuple suisse acceptait le contre-projet du parlement à l’initiative «Oui aux médecines complémentaires» et réclamait donc indirectement la réglementation de la profession pour le secteur de la médecine complémentaire et alternative. C’est à l’Organisation du monde du travail de la Médecine Alternative (OrTra MA), en tant que nouvel organisme responsable de la formation de la médecine alternative en Suisse, qu’incomba la tâche d’élaborer les ressources des différentes disciplines pour l’examen professionnel supérieur.

Pour ce faire, un atelier d’experts en médecine ayurvédique et en trois autres disciplines de la médecine naturelle (MTE, MTC, Homéopathie) s’est réuni régulièrement durant plusieurs années pour définir des profils de compétences. On soulignera l’importante participation des représentants de la Médecine ayurvédique Maharishi à l’élaboration de ces travaux préparatoires ainsi que leur présence au sein du groupe des experts d’examens.

Par la création de l’OrTra MA, la Suisse devient le premier pays au monde à intégrer l’Ayurveda dans son système de santé et à sanctionner son cursus d’études par un diplôme d’état !

La première session d’examens s’est tenue en novembre 2015, la seconde en avril 2016, et les suivantes vont se poursuivre en novembre 2016, mars 2017, etc.

Photos de la remise des diplômes aux premiers candidats des quatre disciplines en mars dernier à Zürich.

Maharishi Mahesh Yogi, le sage qui a répandu la Méditation Transcendantale dans le monde, a travaillé dès la fin des années 70 à remettre en lumière la profonde valeur de la médecine ayurvédique, souvent fragmentée. En collaboration avec quelques-uns des plus grands gardiens de cette tradition ainsi qu’avec des médecins et chercheurs occidentaux, il a largement contribué à son renouveau dans un contexte scientifique.

—> Philippe Mercanton reçoit sur rendez-vous : 022 940 23 04 ou phmercanton@mt-geneve.ch

Publié par : mtgeneve | 21 mai 2016

Communiqué du Gouvernement du Luxembourg

Luxembourg

Dans un communiqué sur son site gouvernement.lu, le gouvernement du Grand-Duché du Luxembourg recommande notamment la technique de Méditation Transcendantale pour la prévention et la normalisation de l’hypertension artérielle.

Le communiqué rappelle qu’au Luxembourg, les maladies cardio-vasculaires constituent la première cause de mortalité et que dès 50 ans, plus de la moitié des résidants souffre d’hypertension. Parmi les personnes touchées, plus des 2/3 ne suivent pas de traitement.

Le gouvernement recommande 12 moyens de prévention, dont la pratique d’une technique de relaxation : «Pour certaines personnes, la méditation transcendantale ou le yoga sont d’excellentes méthodes de relaxation. Toutefois, pour pouvoir en apprécier les effets bénéfiques, il faut que la méthode choisie soit pratiquée régulièrement . . . .»

Lire le communiqué

 

Publié par : mtgeneve | 20 mai 2016

Mon chemin…. (épisode V)

Lavaux-in-the-rain-702x336

Nouvelle méditante, Satu, continue sa chronique de ses premières expériences de Méditation Transcendantale dans ce cinquième épisode (mars 2016) de son blog « Mon chemin vers la transcendance. » (Notre traduction française).

Voici encore la pluie…

Les paroles des Eurythmics (Here Comes the Rain Again) ne pouvaient pas mieux tomber avec le temps actuel.  Ou  peut-être devrais-je commencer avec « pluie, pluie, va-t-en, (ne) reviens (pas) un autre jour » ? En cette période de l’année je commence à attendre impatiemment le printemps : je commence à prévoir quelles fleurs et plantes je vais planter sur mon balcon. Je trouve une bonne paire de chaussures d’été que je souhaite commencer à porter, et ensuite j’attends juste que la pluie s’en aille. Beaucoup de pluie en février, ça se comprend, c’est un mois d’hiver, mais quand nous entamons mars j’en ai assez d’attendre. Je veux sentir le soleil sur mon visage, plus de neige mouillée et de pluie. Il semble que Mère Nature ne m’écoute pas….

Ces dernières semaines j’ai été prise d’un gros refroidissement qui m’a vraiment assommée, ainsi que par des déplacements professionnels. Cela m’a donné l’occasion d’essayer la méditation dans diverses situations. Mon professeur de MT, Guénaël, m’a dit que lorsque nous sommes malades et alités nous pouvons méditer davantage que deux fois par jour. Durant les pires jours, avec une fièvre de plus de 39 degrés, j’ai essayé de méditer mais habituellement je me réveillais plusieurs heures plus tard. Comme le dit Guénaël, il faut écouter son corps et s’il nous dit de dormir, c’est ce qu’il faut faire. J’ai beaucoup dormi.

Prendre un avion tôt le matin signifie se lever avant 6 heures et c’est un défi pour la méditation du matin, du moins pour moi. J’ai donc essayé de méditer durant mes déplacements. Je peux désormais dire que méditer dans le train ne marche pas, avec les annonces constantes, et les trains sont en réalité des lieux assez bruyants, même à 6 heures du matin. En avion c’est mieux, après le décollage est un bon moment de placer vos 20 minutes manquées le matin. Avec tous mes déplacements professionnels, je devrais me renseigner sur ces casques réducteurs de bruits, cela pourrait aider pour les méditations dans le train et en plus j’aime les gadgets.

puddle1-300x300

J’ai eu mon premier rendez-vous de suivi avec Guénaël, et cela m’a vraiment aidée. J’apprécie la méditation, c’est calmant et c’est un agréable moment avec moi-même mais je me stressais entre ce que je pensais que la méditation devrait être et ce dont je faisais l’expérience en réalité, avec les pensées qui apparaissent constamment. Je suis quelqu’un qui veut des résultats immédiats, mais Guénaël m’a rappelée que la méditation est un processus, pas un état d’esprit, et que le développement ne vient pas d’un jour à l’autre. Je ne suis pas supposée avoir un « moment zen » (je ne suis pas sûre de ce que cela désigne) durant la méditation, ce qui importe en réalité c’est la méditation dans sa globalité. Ce qui compte dans la méditation c’est le processus, c’est une routine, le fait d’écouter son corps. Et il est normal que les pensées viennent, c’est ainsi que les stress se relâchent.

Cette fois, la plus grande aide est venue d’Hélène, la femme de Guénaël. Alors que je faisais des commentaires sur mon esprit toujours agité, elle m’a dit qu’elle se sent encore ainsi aussi, et elle pratique depuis de nombreuses années : je ne suis donc pas seule. En réalité, je crois que je devrais demander à Guénaël s’il a aussi encore des pensées, ou si elles disparaissent après 35 ans de pratique. Je suppose donc que je dois considérer que c’est “normal” et que c’est la façon dont travaille mon esprit. Nous avons fait une méditation en groupe et j’ai laissé les pensées venir sans me stresser à leur propos ou me concentrer, j’ai juste suivi le courant et je pense ainsi être sur le bon chemin.

Maintenant, si seulement Mère Nature trouvait le bon chemin elle aussi….

Satu Kankaansyrjä

Publié par : mtgeneve | 7 mai 2016

Honneurs du Cambodge

image2983098-220x300Deux de mes camarades d’études australiens à l’Université Maharishi de Management (Etats-Unis), il y a 25 ans, ont aujourd’hui reçu l’honneur civil le plus élevé remis par le Royaume du Cambodge.

Lee Fergusson et Anna Bonshek ont été honorés de « l’Ordre Royal de Sahametrei » en reconnaissance de leurs services envers le Roi et le peuple du Cambodge par l’établissement dans les années 90 de l’Université védique Maharishi en collaboration avec le Ministère de l’éducation, de la jeunesse et des sports du gouvernement royal du Cambodge.

Cette université a mis à la disposition de milliers de jeunes cambodgiens, souvent de familles campagnardes et défavorisées, une éducation de qualité incluant la pratique quotidienne de la MT et de ses techniques avancées. Elle était soutenue en grande partie par des dons venant d’Australie et de Nouvelle-Zélande.

SahametreiCette haute récompense a été attribuée aux Fergusson sur recommandation du président de l’Assemblée nationale du Cambodge. Elle leur a été remise
en Australie par un délégué du Gouvernement cambodgien lors de l’Assemblée régionale sur la Science védique Maharishi le mois dernier.

Anna Bonshek, artiste et auteure de plusieurs livres, a suivi avec moi le programme de Master en Science de l’intelligence créatrice alors que Lee était occupé à son doctorat dans la même discipline. Je garde le souvenir de deux personnes de qualité, raffinées et intelligentes, bien décidés à faire de la pratique et de l’enseignement de la Méditation Transcendantale une priorité dans leur vie.

Livre FergussonLee et Anna ont récemment publié un ouvrage détaillant la profonde de l’Université védique Maharishi au Cambodge pour la reconstruction de l’éducation supérieure dans le pays et davantage de santé, de stabilité économique et de prospérité pour ce pays dévasté par la guerre. Maharishi Vedic University in Cambodia: Educational Reconstruction and Social Renewal, Prana World Group Publishing.

L’Université védique Maharishi au Cambodge a diplômé environ 4000 étudiants qui occupent maintenant des postes importants dans le
gouvernement, l’éducation, l’armée, les douanes et les affaires.

En 2008, l’université a changé de nom (Chea Sim University of Kamcheymear) en raisons de nouvelles lois sur l’implication étrangère dans le domaine de l’éducation. « l’Université s’est développée, avec maintenant un investissement gouvernemental de 20 millions de dollars. Elle n’est plus à même de proposer un programme complet d’éducation fondée sur la conscience mais la technique de Méditation Transcendantale y est toujours enseignée ; son recteur est un diplômé de l’Université védique Maharishi qui pratique le programme MT-Sidhi,» explique Lee Fergusson.

Léonard Stein

Publié par : mtgeneve | 1 mai 2016

Mon chemin… (épisode IV)

Quatrième volet du blog de Satu, expatriée finlandaise établie en Suisse romande, qui livre ses impressions après quelques temps de Méditation Transcendantale (notre traduction française).

Confetti-702x336

Voler de mes propres ailes

La partie préférée de mes méditations du matin, c’est quand je commence, il fait encore nuit et quand je termine vingt minutes plus tard, l’aube pointe et mon salon est déjà baigné d’un peu de lumière. Un départ parfait pour une nouvelle journée.

Après juste une semaine de méditation, je suis déjà dans une nouvelle routine et j’aime vraiment ces moments de calme. La semaine dernière, je suis rentrée à la maison très tard et j’ai décidé de ne pas méditer vu qu’il était déjà minuit et que je voulais juste aller me coucher. Malgré cela, en préparant mon lit, j’ai pensé que ce serait quand même mieux de le faire puisque c’est si calmant. Cette fois-là, j’y ai quand même renoncé mais je suis encore surprise de constater à quel point la méditation est devenue un moment incontournable de ma journée.

En parcourant le blog du site TM CH, j’ai trouvé une page qui me semblait parfaite: “TM adds a moment in my mind to stop and think, rather than just react.” [ La MT ajoute un moment dans mon esprit pour m’arrêter et penser, plutôt que de juste réagir]. L’article parlait de la capacité à dire non à une autre tranche de pizza, mais j’ai alors réalisé que j’avais déjà eu une expérience comparable à cela. Je ne suis pas très patiente au volant et l’habitude des Suisses de ne pas mettre leur clignotant avant de tourner me rend folle. Il y a quelques jours, le conducteur qui me précédait a tourné à droite sans mettre son clignotant. Cela aurait normalement causé quelques belles injures de ma part mais cette fois-ci, au moment où j’ouvrais la bouche pour dire ses quatre vérités à ce chauffard, pour une raison inconnue, je me suis arrêtée et ne me suis pas sentie contrariée de ne pas faire comme d’habitude.

Je dois dire que j’ai quelques difficultés avec ma méditation ces temps-ci. Ce n’est pas à cause de la technique elle-même mais probablement à cause de la façon dont je la fais. Je suis le conseil de Guénaël, mon professeur de méditation, en essayant de méditer sans effort mais la réalité est que mon cerveau est tellement actif jour et nuit que cela commence à m’énerver. Mon esprit est dispersé comme des confettis sur la route un jour de carnaval ! J’essaye de me rassembler, de me ramener à la méditation mais quelques secondes plus tard, je suis déjà dans la pensée suivante.

J’entends déjà la voix de Guénaël dans ma tête qui me dit que cela fait partie du processus et que de telles pensées sont normales pendant la méditation, que c’est naturel. Je sais, je sais, mais cela ressemble à une vraie gare là-haut… Pendant la formation, Guénaël disait que parfois certaines personnes arrêtent la méditation parce qu’aujourd’hui, tout le monde veut tout, tout de suite. Si on n’a pas de résultat immédiat, on arrête. Je suis certaine que c’est comme cela avec toute chose, résultats instantanés MAINTENANT ou je saute sur la prochaine opportunité toute nouvelle, toute brillante et toute excitante.

Je ne suis clairement pas prête à abandonner la méditation mais je pense que mon ange gardien me manque un peu et j’attends avec impatience notre prochaine réunion de suivi dans une semaine.

Satu Kankaansyrjä

Publié par : mtgeneve | 1 mai 2016

Centre MT à Manhattan

Les photos du mois : en quelques images, une petite visite au Centre de Méditation Transcendantale de Downtown Manhattan à New York…

Ce beau centre d’enseignement est situé à Beaver Street dans le quartier financier. Un autre Centre MT est situé « Midtown,» sur Madison avenue. De plus, Manhattan abrite le Centre de la Fondation David Lynch qui apporte les bienfaits de la MT aux populations fragilisées. Photos : merci Eliane et Kurt !

Publié par : mtgeneve | 19 avril 2016

Surmonter les traumatismes

Bullying

L’agence de publicité Hérézie (Paris) a créé pour la Fondation David Lynch quatre visuels puissants sur le thème « Surmonter les traumatismes. »

La fondation du cinéaste américain apporte les bienfaits de la technique de Méditation Transcendantale aux victimes du stress traumatique.

Ces visuels, ainsi qu’un article rédactionnel, ont été publiés dans le magazine culturel genevois GO OUT (avril 2016) pour faire connaître le travail du bureau représentatif suisse de la Fondation récemment ouvert à Genève. Voir le magazine

Les photographies sont dues au renommé Peter Lippmann, New-Yorkais établi à Paris et connu entre autres pour son travail pour Christian Louboutin.

Le visuels interpellent en évoquant de façon intelligente différentes situations traumatisantes : la prison, la violence conjugale, la torture et le harcèlement scolaire. Voir les quatre visuels.

La transition entre le côté sombre et le côté clair illustre la façon dont la Fondation David Lynch vient en aide aux victimes du stress traumatique. En donnant accès à des cours de Méditation Transcendantale, elle offre un outil simple et naturel permettant de se libérer du stress pour de retrouver un regard positif sur la vie.

Lancée en 2005, la Fondation David Lynch est actuellement active dans 35 pays et a déjà aidé plus d’un demi-millions de personnes à surmonter le stress traumatique et retrouver équilibre et confiance : jeunes en difficulté, victimes de la violence, soldats victimes du stress de guerre, sans abri, etc.

Son bureau représentatif genevois est dirigé par Léonard Stein, professeur de Méditation Transcendantale depuis 1980. Il a pour but de faire connaître le travail de la fondation auprès des ONG et organisations internationales à Genève ainsi que de créer des partenariats pour apporter les bienfaits de la MT aux plus vulnérables dans notre pays.

Publié par : mtgeneve | 25 mars 2016

Mon chemin… (III)

Lavaux-702x336Mon chemin vers la transcendance (III)

Satu, expatriée finlandaise établie en Suisse romande, raconte ses tout premiers jours de Méditation Transcendantale (MT) dans ce troisième épisode de son blog (notre traduction française).

Un nouveau départ
Après une rude semaine avec quelques nouvelles difficiles, je me réjouissais de commencer mes quatre jours de formation MT avec Guénaël.  Nous avions prévu de commencer avant Noël, mais à cause de mon horaire de fous au travail, cela n’a pas marché. Maintenant j’ai le sentiment que c’est ainsi que c’était supposé être tout du long : commencer la  nouvelle année par un nouveau départ, une recherche d’équilibre.

Spring-300x300Nous avions agendé les deux premières leçons pour samedi et dimanche après-midi. Cela m’a donné le temps d’explorer le marché du samedi à Vevey le matin. Même là, un nouveau départ surgissait, le printemps arrivait. En tant que finlandaise, je ne comprends pas vraiment que la verdure reprenne déjà en février, mais je ne m’en plains vraiment pas🙂 .

Ma première leçon a été une belle expérience. La méditation est quelque chose de complètement nouveau pour moi, je n’ai jamais rien fait de semblable, mais Guénaël a tout très bien expliqué. Il semble répondre à mes questions avant même que je les pose, mais je pense que c’est le résultat de décennies d’expérience🙂 .

Guénaël m’a montré les bases de la méditation et nous avons médité ensemble un court moment. Tant que Guénaël était avec moi je semblais être sur la bonne voie, mais quand il me laissa méditer toute seule, mon cerveau allait à nouveau dans toutes les directions. Il semblait que ça ne marchait bien que sous sa supervision🙂 .

Après mon essai en solitaire nous avons discuté de l’expérience, et fidèle à moi-même j’analysais bien sûr chaque petite chose, mais Guénaël avait une réponse à toutes mes questions. Même mon cerveau dispersé n’était rien de nouveau pour lui, juste une partie du processus.

Le dimanche matin j’ai médité pour la première fois à la maison et je n’ai pas laissé mon cerveau me déranger, sachant qu’il faisait simplement que qu’il est sensé faire.

Spring2-300x300Une tradition du dimanche pour moi est de faire une promenade à Lavaux. La marche a toujours été un moyen de me détendre et de vider mon cerveau et il semble que la marche se combine bien avec la méditation. Je me suis tout de suite mise dans le flot de la marche, j’étais déjà un peu plus calme dès le début, pas de problèmes à tordre mon cerveau. De plus, j’ai trouvé à Lavaux d’autres nouveaux débuts.

Ma seconde leçon a commencé par un bilan de ma méditation du matin et de tout le processus, pour s’assurer que je faisais tout correctement. Après seulement deux méditations je ne peux pas vraiment voir d’améliorations certaines, mais je vais continuer. Nous avons terminé notre seconde leçon avec une brève méditation en groupe, la ravissante femme de Guénaël (qui fait un chocolat fabuleux  :-) ) s’est jointe à nous.

La méditation du matin, un jour de semaine, m’a semblé un peu délicate. Je me préparais au travail et avant de partir j’ai médité 20 minutes. Malheureusement, mon cerveau était déjà au travail, je pensais continuellement à des préoccupations professionnelles plutôt que de méditer. Mais cela non plus n’était rien que Guénaël n’avait déjà vu auparavant  :-) .

La troisième leçon m’a donné une vision plus profonde dans les mécanismes de la méditation, comment le stress se dissout. Durant notre petite méditation en groupe je me suis retrouvée avec une bonne idée professionnelle alors j’ai eu un peu de difficulté à replonger dans la méditation, je voulais juste commencer à travailler sur mon idée🙂 .

La quatrième et dernière leçon m’a appris davantage sur la méditation plus profonde et m’a vraiment montré que je ne faisais que débuter.

Avec les quatre leçons et quatre jours de méditation quotidienne derrière moi, je suis toujours heureuse d’avoir accepté la possibilité d’apprendre à méditer. Je n’ai pas encore vu de changements ou de résultats spécifiques mais je ne m’attendais pas à des révélations majeures après seulement quatre jours. La méditation est une belle expérience et le simple fait de se relaxer et de se calmer deux fois par jour est déjà une bonne chose. Je vais continuer à pratiquer et voir où la route me mène.
Satu Kankaansyrjä

Episode I          Episode II

Older Posts »

Catégories