Hommage à Peter Lindbergh

Peter_Lindbergh_2015

L’allemand Peter Lindbergh, décédé le 4 septembre dernier à Paris, a été l’un des tout grands photographes de mode. Comme il aimait à le dire, la méditation fut son fabuleux atout. Hommage à un grand homme.

Le Monde Magazine publiait en 2010 cet entretien avec le photographe Peter Lindbergh dans le cadre de la rubrique « Je ne serais pas arrivé là si… ». Le photographe confie alors avec éloquence et précision l’impact de la technique de Méditation Transcendantale dans sa vie et son art.

« Je ne serais pas arrivé là si… je n’avais découvert et pratiqué la méditation transcendantale pendant plus de trente ans. J’y ai puisé ma force, ma confiance, ma vérité. Cela m’a construit et permis d’avancer. Cela m’a donné un socle, à partir duquel je pouvais partir, rêver, créer. Quelle richesse ! J’ai vu tant de gens s’étourdir et se disperser, rechercher désespérément quelque chose à laquelle s’arrimer, alors que ce n’est pas au dehors que réside la matrice pour vivre, mais en soi ! Vingt minutes de méditation le matin, vingt minutes le soir. Pour faire le vide et se retrouver face à soi-même. La source est là. »

Greta+ Peter
Avec la jeune activiste du climat Greta Thunberg (source Instagram Peter Lindbergh)

— Diriez-vous que cela explique cette voie si personnelle que vous avez suivie dans le monde de la photographie ?

« Certainement ! La méditation fut mon fabuleux atout. Elle me permettait d’avoir accès à moi-même et de ressentir une sorte de complétude. De là sortaient les idées, les envies, les audaces. Avec la sensation que chaque projet dans lequel je me lançais était une part de moi. Que je pouvais m’engager à fond. Et que ce réservoir de créativité était infini. C’est ainsi que j’ai pu creuser mon sillon dans la photo de mode, qui brille souvent par son manque d’originalité et où les photographes, dénués d’idées, reproduisent à l’infini ce qu’ils ont picoré dans une poignée de magazines. »

Une vie bien remplie, enrichie par la méditation…

De nationalité allemande et né en Pologne, Peter Lindbergh vivait à Paris et continuait à travailler, à voyager et à donner des séminaires dans le monde entier sur l’art de la photographie. Au fil des décennies, il a photographié les Top Models les plus en vue et collaboré avec les grandes revues de mode ou magazines réputés : Vogue, Vanity Fair, Harper’s Bazaar, The New Yorker... et travaillé pour le fameux calendrier Pirelli. Il venait de participer au numéro de septembre 2019 de Vogue UK avec Meghan Markle, la duchesse de Sussex, comme rédactrice en chef invitée. Pour ce numéro exceptionnel, il avait immortalisé notamment l’actrice Salma Hayek, la Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern ou encore la jeune activiste suédoise pour le climat Greta Thunberg.

EAl-RmoX4AAPF0x

Peter Lindbergh a pratiqué la MT pour la majorité de sa vie d’adulte : « alors que j’habitais encore en Allemagne, à Düsseldorf, j’ai découvert la méditation transcendantale. Depuis, je pratique deux fois par jour, entre quinze et vingt minutes le matin et le soir. Quels que soient les circonstances, le contexte, je trouve toujours un moment pour m’isoler. Heureusement, mon entourage est compréhensif. Si je n’avais pas ces moments-là, je sais que je serais différent. Tout est plus difficile lorsque je ne pratique pas et j’accorde aux bénéfices de cette discipline les grands bonheurs de mon existence. »

Plein de bon sens, il a toujours insisté sur la simplicité et le naturel de la technique de MT: « Je peux imaginer que beaucoup de gens croient que l’on doit d’abord revêtir un sari, ensuite se saupoudrer la tête de quelque poudre rouge, puis s’asseoir les jambes croisées et qu’ensuite, lorsqu’on veut se remettre debout après 20 minutes, l’une des jambes ne fonctionne plus. Tout cela n’est pas du tout nécessaire. On s’assied simplement sur une chaise. C’est si simple. »

Peter MOdels
Source Instagram Peter Lindbergh

Aimé et admiré de toutes et de tous

Kate Moss, Naomi Campbell, Christie Turlington, Linda Evangelista, Cindy Crawford et tant d’autres ont été immortalisées par ce grand maître de la photographie. La Top Model Claudia Schiffer lui rend hommage : « Peter a grandi non loin de moi en Allemagne, nous nous sommes compris immédiatement. Sa photographie contrastée, ses images en noir et blanc m’ont souvent rappelé la région de la Ruhr. C’était un homme de famille extraordinaire, toujours positif et doux. Il ne manipulait jamais — il était direct et honnête. Il adorait les femmes et rendait chacune magnifique. Il me manquera. »

Apprécié en Suisse

Peter_Lindbergh,_New_York,_2016_(©_Stefan_Rappo)Peter Lindbergh était apprécié de tous. Comme exprimé dans l’obituaire du Tagesanzeiger suisse, « Même dans l’excitation, il restait la relaxation en personne. Lindbergh a pratiqué la méditation transcendantale pendant plus de 40 ans. « Je crois que la méditation est la chose la plus importante que j’ai jamais faite » disait-il — et il le pensait très sérieusement, et cela signifiait : sans la méditation, il n’aurait jamais eu ce regard concentré, ni cette influence rassurante sur ses modèles.

Peter Lindbergh a séjourné à deux reprises à l’académie de MT et Centre de médecine ayurvédique de Seelisberg en Suisse centrale. C’était un homme extraordinaire, se rappelle Otto Odermatt, le responsable de l’Académie : « lorsque Peter Lindbergh  photographiait, il devenait un avec ce qu’il photographiait. Il aimait toutes les personnes qu’il a immortalisées avec la caméra. Il a rendu aux mannequins leur vraie beauté, et la beauté a beaucoup à voir avec la simplicité. Se connaissant lui-même et sachant qui il était, il a pu montrer aux modèles ce qu’ils ou elles étaient vraiment, à savoir, dans leur simplicité, leur beauté, leur charisme. Il expliquait aussi d’où il tenait sa créativité. Il faisait partie de ces personnes qui n’hésitaient pas à parler ouvertement de la Méditation Transcendantale.»

Le mois dernier, la NZZ de Zürich consacrait un dernier article à Peter Lindbergh de son vivant, dans lequel il déclarait notamment : « Je me suis habitué à quelque chose de positif il y a 50 ans, la Méditation Transcendantale. 20 minutes chaque matin et chaque soir. Le secret est : alors tout vous vient en cadeau ! C’est de là que j’ai accès à ma créativité. Seuls quelques-uns savent cela …. Tous les artistes qui ont accompli de grandes choses ont eu accès à ce réservoir créatif par la Méditation. Grâce à la Méditation, on apprend à se connaître. »

Pour en savoir plus sur la MT à Genève-Carouge : https://leonardstein.ch

Le site de Peter Lindbergh : http://www.peterlindbergh.com

LS

Peter L
Source : Instagram Peter Lindbergh

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s