Publié par : mtgeneve | 4 juin 2017

« Dans l’Ashram de Maharishi »

rhoda-orme-johnson-inside-maharishi-ashramRhoda Orme-Johnson, professeur de littérature à l’Université Maharishi de Management et proche collaboratrice de Maharishi pendant des années, publie ses mémoires : Inside Maharishi’s Ashram – a Personal Story.

Ma femme et moi-même (Léonard Stein, auteur de ce blog) nous souvenons bien de Rhoda durant nos années à l’Université Maharishi aux Etats-Unis : une femme rayonnante, dynamique, directe et franche qui savait intéresser les étudiants.  Son cours de littérature autour du Héros aux mille visages de Joseph Campbell était l’un des plus appréciés en première année universitaire. La lecture de ses mémoires, tout juste publiés (en anglais), nous a replongés entre autres dans ces années magnifiques à l’université la plus « éclairée » du monde. 

Etre « dans l’Ashram de Maharishi, » titre de ces mémoires, c’était, pour celles et ceux qui ont eu la chance de travailler proches de lui, un état d’esprit plutôt qu’un lieu précis. Une vie consacrée à aider Maharishi à remettre en lumière la sagesse védique authentique et à changer le monde, à ses côtés ou envoyé(e) de l’autre côté de la planète.

Ce beau livre de 530 pages témoigne de l’évolution de l’organisation de Méditation Transcendantale du début des années 70 à nos jours, à travers les yeux de Rhoda et de son mari David Orme-Johnson, bien connu comme l’un des principaux pionniers de la recherche scientifique sur la Méditation Transcendantale.

Sans ennuyer, Rhoda mêle vie privée et expériences avec Maharishi et son organisation, de El Paso (Texas) aux séjours à  Seelisberg en Suisse centrale où Maharishi a vécu de nombreuses années, en passant par l’Université internationale Maharishi en Iowa, l’Inde, l’URSS, l’Afrique du Sud durant l’Apartheid, l’Italie, une nouvelle vie en Floride, etc.

Le lecteur est conquis par l’authenticité et l’honnêteté du récit, et ne peut que ressentir de la sympathie pour l’auteur. Tout en appréciant le privilège de l’attention personnelle de Maharishi et de son rôle de pionnière, Rhoda ne cache pas les difficultés d’une vie d’imprévus et de déplacements fréquents avec de jeunes enfants, ni ses limitations, ses doutes ou son « côté rebelle. »

Au fil des pages, Rhoda évoque aussi certains des fondateurs de l’organisation MT en Suisse comme Marco Stiefel (directeur national pour la Suisse pendant des décennies) et sa jeune sœur Carmen, toujours si bien habillés et toujours à courir pour gérer les hôtels loués en Suisse pour les cours avancés autour de Maharishi.

Ou encore à propos de notre professeur de MT Urs Ströbel, dans le cadre des premiers pas de la recherche sur le cerveau à Seelisberg en Suisse centrale : « dans le cadre de la mission de l’Université européenne de recherche Maharishi (MERU) de faire de la recherche sur les états supérieurs de conscience, David et son équipe testaient régulièrement [les professeurs de MT venus pour des formations avancées] . . .et mesuraient leur cohérence EEG [cohérence des ondes cérébrales]. Les garçons avaient aussi mesuré des non-méditants suisses et trouvé qu’ils avaient également une cohérence élevée. Evidemment, dit notre technicien de laboratoire Urs Ströbel, ils sont suisses. »

Rhoda

Rhoda Orme-Johnson avec son mari, sur un banc dans les montagnes suisses durant leur temps avec Maharishi dans notre pays (années 70)

Un extrait de la préface : 

« Je le reconnais ouvertement : J’ai adoré Maharishi dès le début et je savais à quelque profond niveau qu’il était l’être le plus sage, le plus généreux et le plus exceptionnel qu’il me serait jamais donné de connaître. J’étais d’emblée “dans la poche,” comme il avait l’habitude de dire. Une fois je l’avais questionné à propos du traitement de faveur qu’il accordait à certains et pas à d’autres. Il était plus attentifs à certains, semblait-il, pour leur propre bien, évidemment, alors que d’autres n’avaient pas besoin de traitement spécial ; ils étaient déjà “dans la poche.” Le jeune arbre, a répondu Maharishi, a besoin d’attention et doit être arrosé tous les jours. Le vieil arbre n’a pas besoin de grande attention et donne des fruits année après année.

« (….) Si vous offriez de travailler pour lui ou pour le Mouvement de MT, ce qui était en réalité la même chose, ou que vous lui demandiez conseil, ou même si vous vous mettiez juste sur son chemin pour lui tendre une fleur ou lui poser une question, il agissait spontanément pour votre évolution. Il vous donnait quelque chose à faire, ou à ne pas faire, quelque chose qui serait en fin de compte bon pour vous. Il y avait une exception. Si vous demandiez des conseils et qu’il vous les donnait, mais que vous ne pouviez les accepter parce que vous vouliez si fort ce que vous vouliez, et que vous demandiez encore et encore, il vous disait, à la troisième fois, ce que vous vouliez entendre. Il ne se tenait plus entre vous et votre karma, votre juste lot vous venant du passé. Ou si vous lui demandiez de bénir quelque chose que vous aviez déjà fait, il hochait de la tête. Trop tard pour rediriger vos actions.

« Il était infailliblement poli et courtois et attentif aux besoins et confort des autres, jamais brusque ou rude. Il vous suffit de regarder les vidéos de lui en interaction avec des reporters parfois vicieux, pour voir ceci en action. Et il avait un sens de l’humour merveilleux et la capacité à apprécier une blague ou le moment ou un lever de soleil ou un enfant offrant une fleur. Il était vivant dans le moment et conscient du fait qu’il était exposé à tout moment, pour le bien de tous. »

Ce livre touchera bien sûr particulièrement ceux qui ont été mêlés aux événements relatés, mais sera aussi un plaisir pour toute personne intéressée à mieux connaître Maharishi, le développement de son organisation et la vie pleine et toujours imprévisible des pionniers de la Méditation Transcendantale. Vous pouvez l’acquérir auprès de certains Centres MT ou le commander sur Amazon ou autre.

Léonard Stein

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :