Publié par : mtgeneve | 22 décembre 2015

Le paradis, ici et maintenant ?

1024px-Lucas_Cranach_d._Ä._035

Différentes religions promettent le paradis — un état permanent de félicité — après la mort. Et s’il était possible de vivre cette réalité ici et maintenant ?

Athée ou croyant, philosophe ou pas, chacun recherche à sa façon le plus grand bonheur possible. Souvent avec l’idée qu’un véritable bonheur est impossible sur cette terre. Ann Purcell, écrivain et professeur de Méditation Transcendantale de longue date, s’est penchée sur la question du paradis dans un article récemment publié dans le Huffington Post. « Les Chrétiens croient que si nous avons accepté le Christ comme notre sauveur et mené une bonne vie, nous irons au paradis après notre mort. Les Hindous croient en la réincarnation : il nous faut revenir dans ce monde jusqu’à avoir atteint l’état d’illumination, le Nirvana ou le paradis à l’intérieur de nous. L’Islam enseigne lui aussi que si nous croyons en Dieu et menons une vie juste, nous irons au Paradis après la mort. »

Il n’existe toutefois pas de preuve absolue de l’existence d’un paradis après la mort. Certains ont vécu des expériences de « mort clinique » puis sont revenus à la vie, pour raconter des expériences de joie et de lumière intenses. Comme ces gens ne sont pas vraiment décédés et ne peuvent que raconter un vécu personnel, leurs expériences inspirantes ne peuvent constituer une véritable preuve : « en fin de compte, le paradis est une expérience subjective, » résume Mme Purcell.

Où est le Paradis ?

Une grande partie des gens imaginent le paradis comme un lieu extérieur à eux-mêmes, dans une autre dimension, un « pays » où tout est beau et bon et bien et où la souffrance n’existe pas. Pourtant toutes les religions affirment que le paradis est à l’intérieur de soi. Comme l’a résumé Maharishi Mahesh Yogi, le fondateur de la technique de Méditation Transcendantale : « Le message de la félicité a été le message de tous les grands Maîtres de toutes les religions en tous temps. Le Christ a dit “Le Royaume des Cieux est à l’intérieur de vous.” Bouddha a apporté le message du Nirvana. Les Upanishads parlent de ce même Sat Chit Ananda, la conscience de félicité éternelle, qui est votre propre Soi. »

Le Christ lui-même a recommandé de chercher en priorité la félicité à l’intérieur de soi : « Cherchez d’abord le Royaume de Dieu et sa justice, et tout le reste vous sera donné par surcroît » (Matthieu 6:33). Pourtant la plupart des gens ont des buts dans les domaines extérieurs, matériels de la vie : ils veulent devenir acteurs, musiciens, athlètes, gagner beaucoup d’argent, fonder une famille, etc. Peu d’entre eux se fixent comme but de trouver une félicité permanente à l’intérieur d’eux, probablement parce qu’ils ne pensent pas qu’un Paradis intérieur soit possible et n’ont guère de moyen de concrétiser une telle recherche.

« La possibilité d’un “paradis intérieur” n’a certainement jamais été discutée dans ma famille lorsque j’étais enfant, » se rappelle Ann Purcell. « Cette possibilité n’a jamais été mentionnée par le prêtre. A l’église, la plupart des cultes n’offrent pas de moments de silence pour “être silencieux et connaître que Je suis Dieu,” (Psaume 46) et faire l’expérience du paradis intérieur. Chaque fois que je vais à l’église, j’ai toujours le désir de fermer les yeux et de commencer à méditer. Et à peine je m’installe en un lieu de paix, je dois m’agenouiller, me lever, ou commencer à chanter.  Chanter peut certainement être élevant pour l’esprit, mais ce n’est pas pareil à l’expérience de l’état stable de paix céleste à l’intérieur de soi. »

Paix et félicité au quotidien

Pour Ann Purcell, chacun peut faire l’expérience du paradis ici et maintenant, par la pratique simple et naturelle de la Méditation Transcendantale. « Il ne s’agit pas d’auto-suggestion ou d’une construction intellectuelle,» précise-t-elle. « Cela est fondé sur les changement physiologiques qui résultent de la pratique régulière de la MT. » Cette technique a fait l’objet de plus de 380 études scientifiques sérieuses qui montrent des bienfaits pour le corps, l’esprit et le comportement qui vont bien plus loin que la simple relaxation.

Voici un exemple de profonde expérience (méditante anyonyme) de félicité durant la pratique de la MT : « Dès que je ferme les yeux et que je commence la MT, il y a une douceur et une paix qui imprègnent tout. Les pensées disparaissent de la même façon que les vagues de l’océan s’apaisent. Je reste avec un silence empli de félicité. Les pensées qui peuvent venir ne rompent pas la surface de l’océan ; je reste dans un état paradisiaque de complets silence et félicité. Lorsque j’ouvre les yeux après la méditation le monde est neuf, Je reste un océan de joie profonde, de lumière et de silence alors que je me déplace à travers ma journée dynamique. Je suis dans une félicité et une paix si sublime en parcourant les chemins de ma vie terrestre, qui eux-mêmes se fondent dans ce silence infini. »

« Si l’on pouvait vivre le paradis maintenant, alors il y aurait une plus grande chance d’en jouir après la mort, » conclut Ann Purcell. « Pourquoi mourir pour découvrir si le paradis existe ? Profitez du paradis ici et maintenant. »

2015-06-09-1433883824-4690697-AnnPurcell-thumb— Source : Article de Ann Purcell dans le Huffington Post (en anglais)

Illustration : Le Jardin d’Eden de Cranach l’Ancien

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :