Publié par : mtgeneve | 3 août 2015

Mathématiques et structure de la conscience

maths

La Méditation Transcendantale (MT) permet de vivre plus pleinement, plus consciemment, et enrichit ainsi considérablement notre quotidien. Pour un philosophe ou un mathématicien, la MT peut servir d’instrument d’exploration de la conscience et ouvrir à de nouvelles intuitions. Peut-on décrire mathématiquement le fonctionnement de la conscience humaine?

C’est la question posée par les mathématiciens de la nouvelle revue scientifique International Journal of Mathematics and Consciousness, qui considèrent les méthodes des mathématiques et de la modélisation mathématique comme des outils particulièrement adaptés pour étudier l’interface entre la conscience et les phénomènes physiques. Une telle exploration est utile pour comprendre la relation entre matière et conscience et la structure de la réalité.

La MT rend plus conscient. Mais qu’est-ce que la conscience, cette présence à soi-même et au monde ? Sans conscience, nous n’existerions pas ou en tout cas nous ne saurions pas que nous existons. Dans notre civilisation matérialiste, on pense souvent que la réalité est avant tout matérielle, et que la pensée, les émotions, la conscience ne sont que des produits du fonctionnement matériel du corps humain et de son interaction avec l’environnement. Autrement dit, sans corps humain, pas de conscience. La conscience naîtrait (personne n’a jamais pu expliquer clairement comment) du fonctionnement du cerveau et s’éteindrait lorsque ce dernier cesse de fonctionner.

La sagesse védique de l’Inde ancienne voit les choses différemment, non pas en fonction de simples croyances mais sur la base des profondes expériences de méditation des anciens sages. Pour la tradition védique, la conscience est première et la matière est une forme d’expression d’un champ de conscience préexistant. Cette vision des choses, à l’envers de ce que nous pensons généralement en Occident, correspond en fait mieux à la réalité telle qu’appréhendée par la physique moderne.

Dans son récent article « La conscience est tout ce qui est : une approche mathématique avec applications » (Consciousness Is All There Is: A Mathematical Approach with Applications), le premier de la revue mentionnée plus haut, le Dr Tony Nader explore mathématiquement ce postulat. Résumé :

Cet article commence avec le postulat que la conscience est tout ce qu’il y a, renversant le paradigme habituel de la science moderne que la matière est tout ce qui existe. Après une discussion de ce postulat, nous proposons de le placer dans un cadre mathématique en introduisant des axiomes fondamentaux qui sont motivés par l’expérience et le dynamisme de la conscience. Nous testons le caractère raisonnable de ces axiomes de deux façons : en dérivant des conséquences des axiomes et en comparant ces conséquences avec notre expérience du monde, et en vérifiant que des problèmes non résolus jusqu’à présent peuvent être résolus avec ce nouveau paradigme. En particulier, cette approche fournit un cadre pour une solution au nouveau problème de la conscience : comment l’univers physique émerge-t-il de la conscience ? Nous développerons plus pleinement ce cadre axiomatique dans de futurs articles avec davantage de détails sur les concepts non définis et les descriptions des axiomes.

Article complet du Dr Nader (en anglais ; des notions de mathématiques, de logique et de philosophie aideront mais l’article est lisible par des non experts).

Site internet du International Journal of Mathematics and Consciousness.

LS

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :