Publié par : mtgeneve | 16 avril 2015

Médecine ayurvédique

11143388_1015620745117022_6911165549467195371_n

Philippe Mercanton, notre thérapeute spécialisé en Ayurveda Maharishi, est de retour d’un important congrès international sur la médecine ayurvédique tenu les 11 et 12 avril derniers aux Pays-Bas. Il partage ici quelques impressions.

Tenu dans la très belle salle du TheaterHotel De Oranjerie à Roermond et organisé par le All-India Ayurvedic Congress, la International Maharishi AyurVeda Foundation et la International Academy of Ayurveda, le congrès a permis de réunir plusieurs centaines de délégués de nombreux pays, venus écouter de grands représentants indiens de la tradition ayurvédique ainsi que des scientifiques occidentaux spécialistes de l’Ayurveda. Ce système de médecine naturelle de l’Inde ancienne a son origine dans la tradition de connaissance védique, tout comme la Méditation Transcendantale et le Yoga.

En tant que professionnel de l’Ayurveda, le panel de conférenciers était une aubaine pour Philippe Mercanton : « Pouvoir entendre tant d’experts ayurvédiques de l’Inde réunis en un même lieu est exceptionnel, comme par exemple Devendra Triguna (président du Congrès Indien d’Ayurveda qui réunit des centaines de milliers de praticiens de l’Ayurveda), le Dr. Subhash Ranade (directeur de l’International Academy of Ayurveda), ou encore l’Ashtavaidya Divakaran Mooss (héritier d’une longue tradition ayurvédique du Kerala). De plus, les contributions des médecins et scientifiques occidentaux témoignaient de la reconnaissance grandissante de la valeur scientifique de l’Ayurveda. »

Avec l’intérêt croissant des Européens pour l’Ayurveda, ce congrès marque le début d’une tradition : « Il s’agissait du premier congrès de cette envergure en dehors de l’Inde. Il a été convenu qu’il se tiendrait désormais tous les deux ans, en alternance avec un événement semblable en Inde. »

Difficile de résumer en quelques mots toute cette richesse d’enseignements : « J’ai surtout retenu l’acceptation croissante de l’importance du développement de la conscience pour l’équilibre et la santé mentale et physique. C’est un principe central de l’Ayurveda qui a trop souvent été ignoré avec la fragmentation et la perte de la pureté originelle de cette médecine naturelle. Les divers traitements physiques de l’Ayurvéda (préparations à base de plantes, stratégies de purification, etc.) doivent être soutenus par la pratique de la Méditation Transcendantale car notre physiologie est “ faite” de conscience, d’intelligence. »

Philippe Mercanton consulte sur rendez-vous à l’Institut Maharishi Genève, av. Wendt 56 : phmercanton@mt-geneve.ch ou 022 940 23 04.

Concert de musique du Gandharva Veda, à laquelle la médecine ayurvédique attribue de profondes vertus thérapeutiques.

Le congrès incluait un concert de musique du Gandharva Veda, à laquelle la médecine ayurvédique attribue de profondes vertus thérapeutiques.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :