Publié par : mtgeneve | 21 janvier 2015

Sharon Isbin : la quête de la sérénité

Sharon IsbinSharon Isbin est l’une des guitaristes classiques les plus appréciées de notre temps, récompensée entre autres par plusieurs Grammy Awards. A 17 ans, elle apprend la technique de Méditation Transcendantale, qui lui a permis de maintenir équilibre, sensibilité et créativité tout au long de sa carrière hors du commun.

Agée aujourd’hui de 58 ans et installée dans l’Upper East Side de Manhattan, Sharon Isbin a joué en tant que soliste avec plus de 170 orchestres. Elle a fondé le département de guitare de la Julliard School of Music à New York, a enregistré quelque 25 CDs, a joué à la Maison Blanche pour les Obama et donne parfois jusqu’à 20 concerts par mois. En 1995, l’un de ses CDs a même été emporté dans l’espace par une équipe d’astronautes.

Malgré toute son expérience, elle peut être nerveuse avant un concert. Pour se préparer, elle pratique la MT un moment puis joue un peu de son instrument. La méditation l’aide aussi durant le concert :

« En tant que musicienne, la MT améliore mon énergie mentale, ma mémoire, ma concentration, ma capacité à apprendre. Elle me met en contact avec mon centre créatif le plus intérieur et permet son expression par la musique. Plus important encore, elle permet un accès instantané à un état “d’immersion cosmique,” ce sentiment d’être dans le flot, dans “la zone.” Lorsque je joue sur scène, j’entre dans un état très similaire à celui dans lequel j’entre tous les jours lorsque je pratique la MT. C’est un sens de communion avec l’énergie de l’univers, l’audience, le compositeur et la musique — sans ego ou interférence.  C’est un sentiment d’unité entre moi et les auditeurs, un sens d’unité dans lequel nous faisons tous l’expérience de la beauté de la musique ensemble. »

grammy2010Fan aussi de l’alimentation bio, Sharon Isbin est vraiment reconnaissante pour ce que la méditation lui a apporté : « Je pratique la Méditation Transcendantale depuis l’âge de 17 ans. Je fais 20 minutes le matin et 20 minutes l’après-midi. Je crois vraiment que cela m’a aidé à faire de moi la personne que je suis.  Parce que c’est une façon extraordinaire de relâcher le stress et de le laisser se dissoudre, pour pouvoir se concentrer sur les choses sur lesquelles vous voulez vous concentrer, et avoir votre énergie dirigée vers des choses très positives. »

Sources principales : New York Times, 4 janvier 2015 ; TM magazine No 7 (interview par Linda Egenes).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :