Publié par : mtgeneve | 24 novembre 2014

Journée internationale du Yoga

ModiLe nouveau Premier ministre de l’Inde, Narendra Modi, a nommé un Ministre du Yoga et de l’Ayurveda et a proposé à l’organisation des Nations Unies une Journée internationale du Yoga.

Souvent qualifié de « nationaliste, » M. Modi est néanmoins très apprécié depuis le début de son mandat pour son efficacité et son ouverture d’esprit. Lors d’une allocution aux Nations Unies le 27 septembre dernier, il a appelé tous les pays du monde à observer une Journée internationale du Yoga le 21 juin de chaque année. 50 pays dont les Etats-Unis, la Chine et le Brésil soutiennent déjà l’idée.

Expérience de l’unité

M. Modi comprend que la méditation est une partie centrale du Yoga, et il s’est empressé de préciser à l’assemblée des Nations Unies qu’il ne parlait pas simplement d’exercice physique : « Le Yoga est un cadeau très précieux de notre ancienne tradition. Le Yoga incarne l’unité de l’esprit et du corps ; de la pensée et l’action, de la sobriété et la plénitude, l’harmonie entre l’Homme et la nature, une approche holistique de la santé et du bien-être. Ce n’est pas une question d’exercice, mais c’est pour découvrir l’expérience de l’unité avec vous-même, avec le monde et la nature. » Article du Times of India.

Comme Maharishi Mahesh Yogi l’a mis en évidence, le mot Yoga désigne bien plus que les postures du Yoga, parfois devenues simple gymnastique en Occident. Ce mot signifie en réalité unité, union du petit soi avec le grand Soi, harmonie de l’individu avec l’univers. C’est dans ce sens qu’une Journée internationale du Yoga sous les auspices des Nations Unies doit être comprise : une journée consacrée à l’expérience de la valeur unifiée de la vie, de ce niveau fondamental d’existence que tous les humains ont en commun. Qu’est-ce que le Yoga ?

C’est à cette réalité fondamentale que nous ouvre la technique Méditation Transcendantale. Pour ceux qui la pratiquent, chaque jour est donc une journée du Yoga ! Les postures du Hatha-Yoga, les exercices respiratoires et autres aspects de la philosophie du Yoga ont bien sûr une grande valeur aussi. Les postures par exemple développent santé et équilibre et préparent le corps à l’expérience de la transcendance.

Pour M. Modi, le développement intérieur peut même aider à résoudre les problèmes de l’environnement : « en changeant notre mode de vie et en créant [davantage de] conscience, cela peut nous aider à réagir au changement climatique. »

Ministère des médecines naturelles

Le 9 novembre dernier, dans le cadre d’un remaniement ministériel, M. Modi a aussi nommé un Ministre des médecines traditionnelles  (appelé par la presse « Ministre du Yoga »). Le département des médecines traditionnelles du Ministère de la santé devient maintenant un ministère à part. Il englobe les principales médecines naturelles pratiquées en Inde réunies sous l’acronyme AYUSH  : Ayurveda, Yoga, Unani, Siddha et Homéopathie.

« le Yoga a acquis une reconnaissance mondiale pour ceux qui veulent vivre sans stress et choisissent d’avoir une approche holistique de la santé, » a déclaré récemment M. Modi. L’Ayurveda, assure-t-il, parviendra à une reconnaissance similaire « s’il est présenté de façon correcte. »

Virginie Matter de l’émission Corpus (Radio télévision suisse romande, 12 novembre 2014) a interrogé à ce sujet Simone Hunziker, médecin spécialisée en Ayurveda. Ce nouveau ministère, explique Mme Hunziker, « s’inscrit dans le mouvement de globalisation des médecines naturelles.» Et en Inde, il s’agit de ne pas laisser mourir certains aspects de cette science : « une dernière génération de maîtres de l’Ayurveda est en train de disparaître. » Comme le remarque Virginie Matter, le discours de l’OMS a complètement changé en peu de temps : « en 2002, l’OMS s’inquiétait des risques des médecines traditionnelles. Dans sa nouvelle stratégie …elle s’engage à épauler les états membres qui cherchent à mettre à profit la contribution de la médecine naturelle à la santé. » Ecouter l’émission.

Diriger l’Inde (1,2 milliards d’habitants) est un défi immense. Comme tous les leaders, M. Modi sera loué et critiqué, réussira à mettre en place divers progrès et rencontrera aussi des obstacles. Il a en sa faveur une immense énergie (il ne dort que quelques heures par nuit), des objectifs très louables et une profonde assise dans la sagesse traditionnelle de son pays. Il y a une vingtaine d’années, alors jeune politicien, il avait rendu visite à Maharishi Mahesh Yogi (le fondateur de la technique de MT) : ce dernier avait prédit que M. Modi accomplirait des choses très positives pour l’Inde.

De plus en plus de dirigeants mesurent mieux l’importance de la santé et du développement du potentiel humain : le cerveau humain n’est-il pas la ressource la plus précieuse d’un pays ? Nous sommes heureux que le gouvernement de l’Inde, qui trop souvent avait écarté son héritage traditionnel si riche en faveur de systèmes mis en place par les Britanniques, encourage officiellement aujourd’hui le Yoga et l’Ayurveda.

LS

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :