Publié par : mtgeneve | 7 février 2014

Etude sur le « burnout »

68041_web

L’illustration ci-dessus montre la diminution marquée des symptômes de burnout chez les méditants MT, comparé à une légère augmentation chez le groupe contrôle, selon le Maslach Burnout Inventory (test de mesure du burnout).

Le burnout (épuisement profond) est fréquent chez les enseignants, en Suisse comme ailleurs. Une étude récemment publiée dans le Permanente Journal a conclu que l’introduction de la technique de Méditation Transcendantale dans une école du Vermont (Etats-Unis) a significativement diminué le stress et l’épuisement chez les enseignants.

L’épuisement émotionnel, la dépersonnalisation et l’insatisfaction professionnelle sont parmi les symptômes courants du burnout, menant à un absentéisme accru et à un taux élevé de démissions. Selon des statistiques américaines, près de la moitié des enseignants renoncent à ce métier durant leurs cinq premières années de carrière. L’étude menée à l’école Bennington au Vermont, un internat  pour étudiants vivant des problèmes de comportement, a mis en évidence des bienfaits marqués pour les enseignants.

Selon le docteur Charles Elder, principal auteur de l’étude, « les résultats de cette étude contrôlée et randomisée sont très frappants et démontrent l’utilité d’introduire un programme de réduction du stress pour les enseignants  et d’autres employés des secteurs privé ou public. L’étude menée sur quatre mois a trouvé des diminutions significatives et cliniquement importantes dans le stress perçu, l’épuisement émotionnel associé au burnout des enseignants, ainsi que des symptômes de dépression. Ceci chez des sujets (40 en tout) pratiquant le programme de MT comparés à un groupe mis sur une liste d’attente.»

Si cette étude est la première à évaluer l’impact de la MT sur le burnout des enseignants, de nombreuses études ont été publiées durant les dernières décennies sur la pratique de la MT dans les écoles, qui sont de plus en plus nombreuses à s’intéresser aux résultats uniques de la MT.

Article scientifique original (en anglais)
Lire aussi sur ce blog : Sus au « burnout »

Publicités

Responses

  1. En octobre 2013 est paru un guide pratique co-édité par Memogrames et Aide aux Profs sur la typologie des situations de souffrance que rencontrent les enseignants dans leur métier, à l’appui de centaines de témoignages recueillis par l’association Aide aux Profs. Co-écrit par Rémi Boyer et José Mario Horenstein, il permet de mieux se rendre compte de la diversité des souffrances engendrées par ce métier, et qui affectent en priorité ceux qui s’illusionnaient sur cette profession, et qui avaient en eux une fragilité ou un manque d’autorité naturelle qui les a mis dès le départ en situation de vulnérabilité.
    Souffrir d’enseigner…Faut-il rester ou partir ? est une véritable encyclopédie actuelle des souffrances vécues au travail par les enseignants, c’est à la fois un guide pratique de prévention du métier, pour que les étudiants sachent à quoi s’attendre, et un livre de remédiation, pour que ceux qui apprécient leur métier ne se résignent pas à le fuir sans avoir tout tenté.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :