Publié par : mtgeneve | 12 janvier 2013

1958 : Maharishi arrive en Occident

Maharishi vers 1960.

Maharishi vers 1960.

Le Honolulu Star Bulletin du 31 décembre 1958 publie un entretien avec Maharishi Mahesh Yogi tout juste arrivé sur le territoire américain. Intitulé « Un Yogi indien offre la méditation à tous, » l’article est à notre connaissance le tout premier en Occident sur Maharishi et sa technique de Méditation transcendantale.

Maharishi est arrivé seul à Hawaii le 26 décembre 1958, et s’est rendu seul à la YMCA (une auberge de jeunesse) de Honolulu, où il s’est installé dans une chambre très modeste avec salle de bains commune.Il est alors âgé d’une quarantaine d’années. Voici notre traduction française de l’article en anglais :

Dans une minuscule chambre au quatrième étage de la YMCA centrale, un homme remarquable est assis les jambes croisées sur une peau de daim.
Ses yeux vous rappellent l’innocence des yeux d’un chiot.
Il n’a pas d’argent.
Il ne demande rien.
Ses possessions matérielles tiennent dans une main.
Maharishi Mahesh Yogi a entamé une odyssée mondiale.

La réponse à tout

Il porte un message dont il dit qu’il débarrassera l’humanité de la misère et du mécontentement, « les causes ultimes de tous les vices et corruptions. »

Comme une fleur

Son message est celui « d’une fleur, un message des temps immémoriaux qui vient de l’impressionnant silence et du froid glacé de l’Himalaya (sa demeure), » a-t-il dit à environ 20 personnes lors d’une conférence hier soir à la YWCA.
Il donnera de nouveau une conférence dimanche à 11 heures à la YMCA des Services armés.
Comme pour une fleur, a-t-il dit hier soir, les gens devraient apprécier non seulement la beauté extérieure de la vie mais le miel à l’intérieur.
«… Ma méthode est simple, simple, très simple . . . Rien à faire . . . Pas de préparation. »
C’est une méthode de méditation, quelques minutes chaque jour, « laisser l’esprit aller à l’intérieur. »
La façon de pratiquer cette méditation est par les « mantras, » un mot qui décrit un ensemble de syllabes qui permettent d’aller profond à l’intérieur de soi pour découvrir le soulagement ultime, a-t-il dit.
« Je souhaite apporter le bonheur à tous les humains dans le monde. Cette méditation mène à une paix et un bonheur pleins de félicité. Elle est pour tous les hommes. Les riches, les pauvres, les pêcheurs, les religieux.»
« Elle est aussi pour les athées. »

L’Indien, ressemblant à un enfant dans sa simplicité, maîtrisant pourtant un vocabulaire énorme, a dit que son message n’implique pas de renonciation.
« Il n’y a pas de mal à amasser de la richesse ou à avoir du confort, » a-t-il dit. « Mais la brillance de la vie matérielle est rendue plus brillante encore par la lumière du soi intérieur. »
Il rit avec délice de sa pensée en expliquant, « il est faux de dire qu’à moins d’être détaché du monde vous ne pouvez pas apprécier les gloires intérieures de la vie. »
Il a dit que n’importe qui pouvait apprendre de lui et continuer sa routine quotidienne normale, ne rien y changer, et finir par réaliser la paix sublime.

Conférence annoncée

Maharishi, arrivé à Hawaii vendredi, pensant partir pour San Francisco peu après. Par chance il a été vu par le pianiste et imprésario philosophique Jacob Feuerring, qui lui a demandé de rester un peu et donner une conférence.
L’Indien, qui doit s’envoler pour San Francisco lundi prochain, donnera de nouveau une conférence à 11 heures dimanche à la YWCA.
Entretemps, il est assis tranquillement dans la chambre 424. Il dort trois heures par nuit, mange un repas végétarien par jour, et ne pense pas au lendemain.

****

La YMCA de Honolulu n'a pas beaucoup changé depuis 1958.

La YMCA de Honolulu n’a presque pas changé depuis 1958.

Maharishi arrive donc sur le continent américain en janvier 1959. Après une retraite dans l’Himalaya après la mort de son Maître, Maharishi commence à voyager en Inde et à enseigner la technique de Méditation transcendantale en 1955. Il fonde une organisation pour « régénérer spirituellement l’humanité » à Madras fin 1957 puis voyage vers l’est, enseignant en Malaisie et à Singapour notamment. Après Hawaii, Maharishi rencontrera un accueil enthousiaste sur la Côte ouest des Etats-Unis, particulièrement à Los Angeles qui sera son port d’attache durant les premiers temps de son enseignement en Occident.

Une photo de Honolulu en 1958.

Une photo de Honolulu en 1958.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :