Publié par : mtgeneve | 28 novembre 2012

La MT protège des problèmes cardiaques

Le Dr Robert Schneider

Une nouvelle étude scientifique sur la Méditation transcendantale (MT) a été publiée le 13 novembre dans le journal de l’American Heart Association, Circulation : Cardiovascular Quality and Outcomes. Cette étude randomisée avec groupe de contrôle montre que les Afro-américains souffrant de problèmes cardiaques et pratiquant la technique de MT avaient 48% moins de risque d’attaque cardiaque, d’infarctus ou de décès (toutes causes confondues) en comparaison avec un groupe d’Afro-américains ayant suivi un cours d’éducation à la santé sur plus de cinq ans.

Les sujets pratiquant la MT ont en plus diminué leur pression artérielle et ressentaient moins de stress et de colère. Plus ces sujets méditaient régulièrement, plus leur longévité était grande, ont rapporté encore les scientifiques responsables de cette étude menée au Medical College of Wisconsin à Milwaukee.

Cette étude scientifique sur les effets de la MT était financée par les Instituts nationaux de la santé (NIH). Elle est importante car les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité dans le monde et que les Afro-américains ont un taux de mortalité dû aux maladies cardiaques environ 50% plus élevé que les Blancs aux Etats-Unis. Les résultats de l’étude sur la MT ont été repris par des centaines d’articles de presse dans le monde.

Pour cette étude, les chercheurs avaient assigné au hasard 201 personnes à un programme de gestion du stress par la Méditation transcendantale ou un cours d’éducation pour la santé recommandant des habitudes de vie saines en termes d’alimentation, de relaxation et d’exercice physique. Les participants étaient évalués au début de l’étude, après trois mois et ensuite tous les six mois : poids, régime alimentaire, adhésion au programme, pression artérielle et hospitalisations cardiovasculaires.

« Il semble que la Méditation transcendantale soit une technique qui éveille la pharmacie intérieure du corps, lui permettant de se réparer et de se maintenir en bonne santé, » explique le Dr Robert Schneider, l’un des responsables de l’étude. « La MT pourrait réduire les risques cardiovasculaires à la fois pour ceux qui sont en bonne santé et pour ceux qui ont déjà des problèmes cardiaques. »

Lire l’article scientifique complet.

LS

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :