Publié par : mtgeneve | 20 septembre 2012

60’000 pages de textes en Sanskrit

M. Vaidyanatham de l’Université Maharishi de Management rassemble des textes anciens encore jamais publiés

 
La technique de Méditation transcendantale est un aspect central de l’antique tradition védique de l’Inde (Veda signifie connaissance). La littérature védique englobe un nombre important de textes traitant de domaines très divers, de la nature de la réalité ultime à la médecine, en passant par les mathématiques, l’architecture ou l’agriculture. L’université Maharishi de Management aux Etats-Unis possède l’une des collections les plus complètes de textes de la littérature védique en Sanskrit : la bibliothèque en ligne « Réserve védique » propose plus de 60’000 pages de textes en Devanagari (caractères utilisés pour le Sanskrit) et se développe constamment.

Le site Internet « Réserve védique » de l’Université est accessible librement à toute personne qui s’intéresse aux textes védiques. Les divers textes répertoriés sont disponibles en format PDF et peuvent être lus facilement sur l’ordinateur. Peter Freund, responsable de la bibliothèque, a fourni depuis 12 ans un travail remarquable pour rassembler les textes et parfois les transcrire d’autres alphabets pour rendre la lecture plus facile.  Le site Internet compte environ 5000 visiteurs par mois et tous les 40 domaines de la littérature védique sont représentés.

Manuscrits sur feuilles de palme

Textes rares

Cette bibliothèque védique est notamment utile aux étudiants en Science védique de l’Université Maharishi de Management, dont le programme de doctorat inclut la lecture de la littérature védique en Sanskrit et l’expérience de l’effet des sons védiques sur le développement de la conscience. La bibliothèque est aussi une ressource précieuse pour les pandits (érudits) védiques de l’Inde, les aidant à maintenir leurs traditions.

Certains des textes présentés n’ont jamais été publiés auparavant et n’existent que sous la forme fragile de manuscrits sur parchemin ou feuilles de palme stockés dans diverses bibliothèques indiennes. Parmi les personnes qui ont aidé à localiser et à photographier différents précieux manuscrits, Vivek Vaidyanatham a effectué un véritable travail de détective dans son pays pour retrouver la trace de manuscrits rares qu’il a pu photographier après des tractations parfois délicates avec divers curateurs, à la Bibliothèque gouvernementale des manuscrits orientaux à Chennai et à l’Institut de recherches orientales à l’université de Mysore par exemple. « Ces manuscrits ont été préservés au fil des générations, » explique M. Vaidyanatham. « Des familles les préservaient, les copiant de feuille de palme en feuille de palme. C’est le moment de les rassembler et je me sens privilégié d’avoir pu y accéder. »

Pourquoi lire le Sanskrit ?

Au-delà de l’intérêt évident d’étudier la médecine ayur-védique, les mathématiques védiques, l’architecture védique ou encore la sagesse des Upanishads sur la base des textes originaux en Sanskrit, la lecture du Sanskrit a une influence très positive sur le fonctionnement du cerveau et la santé en général. Maharishi, le fondateur de la technique de Méditation transcendantale, a en effet expliqué que les sons du Sanskrit sont l’expression des lois de la nature qui structurent la réalité, ce sont les structures d’énergie et d’intelligence qui forment notre physiologie par exemple.

Lire le Sanskrit permet donc non seulement d’accéder à une compréhension intellectuelle de la réalité décrite dans les textes anciens, mais aussi d’éveiller en nous des niveaux fondamentaux de la réalité : c’est donc un complément valable à la pratique de la MT (qui donne accès à la conscience pure, à l’Etre), un outil d’épanouissement et de santé efficace pour ceux qui souhaitent en bénéficier. Comme le dit Maharishi : « Lire la littérature védique en séquence est la procédure qui permet de former spontanément la physiologie du cerveau et tous les mécanismes physiologiques impliqués dans la parole à fonctionner de la façon la plus ordonnée pour que chaque pensée, chaque parole et chaque action soient spontanément soutenues dans la direction évolutive de la Loi naturelle.. . . »

Un petit groupe d’étude du Sanskrit se réunit régulièrement à l’Institut Maharishi Genève. Nos diverses activités ne nous permettent pas de proposer des cours de Sanskrit en ce moment, mais nous espérons pouvoir le faire dans le futur.

LS

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :