Publié par : mtgeneve | 16 octobre 2011

Conversations avec Maharishi

Le sanskritiste britannique Vernon Katz a eu le privilège de travailler longtemps avec Maharishi sur la remise en lumière de la sagesse pratique contenue dans les textes fondamentaux de la tradition de l’Inde, dont la Bhagavad-Gita et les Brahma SutrasIl publie aujourd’hui un ouvrage fascinant sur ses échanges avec Maharishi en 1968 en Californie et 1969 au Cachemire : CONVERSATIONS WITH MAHARISHI — Maharishi Mahesh Yogi Speaks about the Full Development of Human Consciousness, Volume I.

Docteur en philosophie de l’université d’Oxford, Vernon Katz consacre sa thèse à la philosophie indienne sous la supervision de l’éminent philosophe Sarvepalli Radhakrishnan qui deviendra le second président de l’Inde. Habitué des philosophes et sages indiens de toutes sortes, il rencontre Maharishi durant l’été 1960 à Londres et se rappelle son énergie immense et son insistance sur le fait que la méditation est une pratique aisée — ce qui allait à l’encontre de tout ce qu’il avait appris durant ses études : « Ses presque premiers mots pour moi furent quelque chose comme “Ah, j’ai rencontré le Dr Radhakrishnan il y a quelques années. Il disait que la méditation et la réalisation de Soi étaient ardues et difficiles et j’ai dit, mais il est si facile de plonger à l’intérieur, si simple.” Je commençai immédiatement à objecter, défendant fermement la position de Radhakrishnan, et tel fut le schéma typique de nos échanges. Je ne me souviens pas des détails de cette première conversation, seulement la qualité et la fréquence du rire de Maharishi. A cette époque il semblait que la félicité intérieure ne pouvait pas être contenue . . . Quand il riait c’etait comme si toute sa structure vibrait de vie et de joie. C’était comme s’il flottait  mais avait pourtant ses pieds fermement plantés sur le sol. »

Sceptique mais attiré par Maharishi, Vernon Katz devient un habitué des réunions londonniennes autour du sage, restant convaincu que le développement spirituel était quelque chose de très difficile et que Maharishi ne voulait pas vraiment dire ce qu’il disait. Mais lors d’un cours en Allemagne avec Maharishi à Noël 1960, il commence à réaliser la profondeur de sa connaissance en l’écoutant donner vie à la sagesse des Upanishads et il découvre que oui, la Méditation transcendantale est vraiment simple. « Maharishi a dû remarquer que quelque chose avait changé, car lorsque je lui dis au revoir à Munich il sourit et me dit : ” Très bien, très bien, tu as désappris beaucoup de choses.” »

Conversations au Lac Tahoe

Maharishi Mahesh Yogi au travail avec le Dr Vernon Katz au Lac Tahoe en 1968, photo tirée de l'ouvrage.

En 1968, malgré le succès immense de son enseignement, des voyages incessants et des cours à donner partout, Maharishi travaille à chaque moment de libre sur son commentaire sur les Brahma Sutras, texte fondamental sur la nature de l’unité. Parfois seul, parfois avec Vernon Katz et quelques autres proches. Vernon se rappelle même une séance de travail à prendre des notes sur le capot d’une voiture, dans un moment d’attente. Installés sur les bords du Lac Tahoe en Californie du Nord, Maharishi et le Dr Katz discutent par exemple les différentes façons d’aborder les Brahma Sutras, la relation entre le relatif et l’absolu, les états de conscience supérieurs, la réalisation de l’unité ultime de toutes choses. « Nous nous assurerons que cette génération ait cette connaissance, d’une façon ou d’une autre. Parce que c’est une si bonne chose, mais nous devons l’exprimer à haute voix et il n’y a pas de doute que notre époque le comprendra. Il le faut, il le faut. C’est juste, nous devons simplement continuer à parler. C’est tout. » Vous pensez que notre temps est prêt pour cela ? Demande le Dr Katz. « Absolument prêt, » répond Maharishi.

Le travail de Maharishi exposé dans ces Conversations met en lumière l’aspect plus profond et philosophique de sa contribution au renouveau de la sagesse védique, fragmentée et interprétée de façon erronée au fil des siècles. Le but de Maharishi a toujours été de transformer concrètement la qualité de vie des gens et de la société en général grâce aux techniques pratiques d’application universelle de la tradition védique comme la Méditation transcendantale et la médecine ayurvédique. Mais une entreprise aussi ambitieuse aurait été dépourvue de base sans son expérience directe de la réalité ultime, et sans une compréhension intellectuelle profonde et complète de la nature de la réalité et des mécanismes de développement de la conscience humaine.

Sur le lac Dal au Cachemire

Une année passe après tout le travail effectué au Lac Tahoe. Le commentaire de Maharishi sur les Brahma Sutras est en attente. Maharishi est occupé à former des enseignants dans le monde entier, qui seront la base de tout son travail de régénération car comme il l’a souvent dit, ce n’est qu’en se multipliant lui-même qu’il pourra atteindre toute la population mondiale. Les futurs enseignants étaient alors principalement formés à Rishikesh sur les bords du Gange, mais durant les mois d’été la chaleur forçait un déménagement au Cachemire, et la formation continuait sur des maisons flottantes sur le lac Dal. En juillet 1969, durant une pause entre deux cours, Vernon Katz rejoint Maharishi en Inde pour reprendre le travail sur les Brahma Sutras. Leurs conversations aborderont alors des questions comme la complémentarité de l’expérience directe et de la compréhension intellectuelle, le commentaire de Maharishi en relation avec celui de Shankara, shruti et smriti, comment traduire et commenter un texte comme les Brahma Sutras, les différentes façons de transcender, la libération, le passage d’un état de conscience supérieur à un autre, les Mahavakyas (paroles qui précipitent l’éveil), le rôle de l’activité quotidienne dans le développement de la conscience de l’unité, etc.

« Il y a deux aspects dans la connaissance, » explique alors Maharishi quant à l’angle de son commentaire, « l’un est la compréhension, l’autre l’expérience. Jusqu’à présent les commentaires se sont étendus davantage du côté de la compréhension. Ceci est un commentaire qui vise à mettre en lumière cet aspect du Sutra qui a à voir avec l’expérience (. . . .) Aujourd’hui, parce que l’expérience de la Conscience cosmique et de la Conscience divine — que dire de l’Unité ? — est considérée comme de la spéculation, pas comme une réalité concrète au niveau de l’expérience, il est très nécessaire de mettre en avant l’aspect d’expérience des Sutras à ces sommets où l’expérience culmine.»

Un témoignage extraordinaire

Nous recommandons cette lecture à toute personne désireuse de mieux comprendre la sagesse de l’Inde, et surtout de voir au travail un sage de l’envergure de Maharishi. Comme l’exprime le Dr Graig Pearson, auteur de The Complete Book of Yogic Flying et The Supreme Awakening : « Dans ce livre longtemps attendu, nous nous joignons au Dr Vernon katz comme il s’assied aux côtés de Maharishi et nous prêtons l’oreille à ces conversations fascinantes sur le potentiel le plus élevé de la vie humaine. Nous sommes présents à mesure que Maharishi met en lumière une vision de la précieuse connaissance de l’illumination qui était complètement nouvelle et originale. Ce léivre présente une claire exposition de cette sagesse sans âge avec le plaisir d’être personnellement avec Maharishi, en soi un trésor. »

Conversations with Maharishi peut être commandé directement à MUM Press aux Etats-Unis, ou éventuellement auprès de notre Institut. L’ouvrage est pour l’instant disponible uniquement un anglais. Nous ne pouvons qu’espérer qu’une traduction française sera disponible rapidement. Membre du Conseil d’administration de l’Université Maharishi de Management, le Dr Katz travaille actuellement sur un second volume des Conversations avec Maharishi et à une traduction des Upanishads. Il espère aussi voir bientôt la publication du commentaire de Maharishi sur les Brahma Sutras qui est au centre des Conversations.

LS

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :