Publié par : mtgeneve | 12 septembre 2010

Méditation et yoga

Pour la grande majorité des Occidentaux, le mot « yoga » évoque une sorte de gymnastique douce consistant en diverses postures et exercices d’assouplissement. Cette forme de yoga, le Hatha Yoga, s’est beaucoup développée et nombre de gens la pratiquent ou l’ont essayée. Méditatif ou carrément aérobic, le yoga a pris de nombreuses formes, comme le « yoga égyptien » ou le « yoga du guerrier » de Trudie Styler, la femme du musicien Sting.

Mais ces bienfaisantes postures (asana) ne sont qu’une partie du système du yoga, mot sanskrit qui signifie « union » : union du petit soi avec le grand Soi, avec l’intelligence universelle. Le yoga, c’est en réalité un état d’esprit, un état de conscience. Le second aphorisme des Yoga Sutra de Patanjali, référence en la matière, donne la définition du yoga : « Le yoga est l’apaisement complet de l’activité de l’esprit. »

Cette définition du yoga colle plus à la pratique de la méditation profonde qu’à l’aérobic ou au stretching, non ?

En réalité, le système du yoga comprend huit « membres » ou parties (on parle d’ ashtanga yoga : le yoga à huit membres), dont les postures bien sûr, mais aussi la méditation menant à l’expérience de la transcendance, du Soi, de la conscience pure : samadhi en sanskrit. Certains professeurs de yoga enseignent aussi une forme de méditation, et la plupart des étudiants des postures comprennent plus ou moins clairement que la méditation est aussi une partie importante du yoga.

Mais le plus grand nombre en reste aux exercices physiques et ne bénéficie pas de la méditation. Il y a deux raisons principales à cela, naissant d’une mauvaise compréhension : d’une part la croyance que la méditation ne peut être pratiquée qu’une fois les autres parties de la philosophie du yoga maîtrisées, d’autre part la croyance que la méditation est une pratique difficile, hors de portée du citoyen moyen. En réalité, les différents aspects du yoga se complètent, et une technique comme la MT, faisant usage de la tendance naturelle de l’esprit à s’apaiser, est aisée à pratiquer et immédiatement gratifiante.

La pratique régulière des postures du yoga, dans sa forme traditionnelle, est excellente pour la santé physique et mentale et nous la recommandons. Mais c’est la pratique de la  méditation qui ouvre directement à l’expérience du Samadhi, le huitième « membre » du yoga, qui nourrit tous les aspects de la vie à partir de leur source unifiée et soutient ainsi les autres stratégies du yoga.

Une technique de méditation authentique comme la Méditation transcendantale est essentielle dans une pratique bien comprise du yoga. Elle permet d’accomplir rapidement tout ce que l’on peut (raisonnablement) en attendre. En permettant à l’esprit agité de s’apaiser naturellement et de faire l’expérience du silence intérieur, de l’état d’Etre, elle réalise sans effort la définition même du yoga selon Patanjali : l’apaisement complet de l’activité de l’esprit.

LS

Publicités

Responses

  1. […] Voir aussi sur ce blog : Méditation et Yoga […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :