Publié par : mtgeneve | 4 avril 2010

Science et conscience…

MEDITATION ET CREATIVITE SCIENTIFIQUE

« Un être humain est une partie d’un tout que nous appelons l’univers, une partie limitée dans le temps et l’espace. Il fait l’expérience de lui-même, de ses pensées et émotions comme quelque chose de séparé du reste, ce qui est une sorte d’illusion optique de sa conscience. Cette illusion est une prison pour nous, qui nous restreint à nos désirs personnels et à aimer seulement les quelques personnes les plus proches de nous. Notre tâche doit être de nous libérer de cette prison en élargissant notre cercle de compassion jusqu’à englober tous les êtres vivants et la nature entière. »

Les pensées d’un philosophe bouddhiste ? D’un professeur de Méditation transcendantale ? Non, il s’agit d’une citation d’Albert Einstein.

Comme la plupart des grands scientifiques, Einstein jouissait d’une vision profonde de la nature de la réalité. Et ses découvertes dans le domaine de la science s’appuyaient sur un accès à des domaines intérieurs de créativité, d’intuition et d’harmonie avec la nature.

Selon le biologiste moléculaire américain John Fagan, la créativité et l’accès à des niveaux d’intériorité plus profonds jouent en effet un rôle important chez les scientifiques : « dans la science, les grandes idées germent souvent instantanément dans notre esprit, claires et complètes. Même si nous passons la plupart de notre temps de recherche à produire des résultats selon les méthodes minutieuses de l’investigation objective, les découvertes scientifiques naissent d’ouvertures intellectuelles subites, de grands bonds intuitifs. »

De même, le physicien et mathématicien britannique Roger Penrose est convaincu que « l’intelligence dans l’esprit humain et l’intelligence dans la nature sont identiques : le moment de découverte est une pénétration soudaine dans “l’intelligence pure” et son contenu de vérités éternelles. » La sagesse védique d’où vient la MT explique que la création entière est basée sur un champ unifié de pure conscience, un peu semblable au monde de l’intelligence pure chez Platon. La MT est un moyen simple d’accéder à ce domaine.

Ainsi la technique de Méditation transcendantale, loin d’être réservée aux tempéraments mystiques, est un outil précieux pour les scientifiques car elle permet de développer systématiquement la créativité. John Fagan a spécifiquement choisi d’apprendre la MT « parce que c’est la seule technique de méditation qui a été rigoureusement testée scientifiquement … Et elle est tellement simple que même des enfants de trois ans peuvent l’apprendre. »

Pour un scientifique comme lui, explique John Fagan, la MT nourrit et soutient ses travaux de recherche : « Elle  permet à l’esprit de transcender la pensée, elle donne à l’individu l’expérience de la pure conscience, ce niveau de pure intelligence d’où naît l’intuition et qui inspire les grandes découvertes. »

LS

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :