Publié par : mtgeneve | 21 février 2010

Vous avez dit Méditation transcendantale ?


« MEDITATION TRANSCENDANTALE » : UN NOM ABSTRAIT, EXOTIQUE, ETRANGE POUR CERTAINS… QUI DESIGNE UNE PRATIQUE TELLEMENT SIMPLE.

J’ai appris la technique de Méditation transcendantale (MT) à l’âge de 18 ans, voilà bien longtemps…

Collégien, j’avais de bons amis qui en étaient ravis. Je percevais une petite étincelle dans leurs yeux qui me faisait envie, une énergie et une qualité d’éveil intérieur nouveaux… J’ai appris, je n’ai jamais manqué une méditation depuis et je m’en félicite : quelques instants le matin et en fin d’après-midi pour se libérer du stress, dissoudre la fatigue, contacter l’énergie et le silence intérieur — pourquoi s’en priver ?

Mais avant cela, comme bien des gens, je n’avais pas la moindre idée de ce que « méditer » pouvait bien vouloir dire et ce n’était certainement pas ma préoccupation essentielle. Je me rappelle une petite affiche annonçant des cours de Méditation transcendantale, sur le panneau de la cafétéria de mon école secondaire. Et je me rappelle ma remarque à un ami : « avec un nom pareil, cela doit être une philosophie hyper compliquée consistant à se mettre debout sur la tête en brûlant des bâtonnets d’encens ! »

J’avais tort. Rien de plus simple en réalité que la MT. Pas de concentration, pas d’effort, pas de contrôle de l’esprit. Mais spontanément, une grande relaxation, l’activité mentale s’apaise, le silence intérieur s’établit. Beaucoup de repos, de bien-être, de calme. Et cela se pratique tout simplement assis confortablement les yeux fermés.

Le mot « méditation » évoque des notions très diverses, de la réflexion philosophique à la prière. La technique de MT ne consiste ni à prier ni à réfléchir ni à se concentrer sur quoi que ce soit, mais à laisser l’esprit s’apaiser spontanément pour se retrouver soi-même.

Le mot « transcendantale » est mystérieux aussi : l’on peut penser à la philosophie de Kant, aux poètes transcendantalistes américains, ou encore à un état de transe. Le mot peut inquiéter certains car il évoque ce qui échappe à notre contrôle. « Transcendental » signifie ce qui est au delà. Dans le cas de la MT, ce qui est au delà de notre activité mentale constante :  le silence intérieur, la source de la pensée, l’aspect non-changeant de nous-mêmes. Rien d’inquiétant, car il s’agit simplement de notre propre soi, le Soi avec un “s” majuscule, ce que nous sommes vraiment au fond de nous-mêmes lorsque nous glissons au delà de nos pensées, de nos soucis, de nos émotions, souvenirs, projets, contrariétés, etc.

La Méditation transcendantale, c’est donc le processus naturel par lequel l’esprit agité se calme progressivement et spontanément pour retrouver sa propre source, notre être intérieur, notre Soi. Quoi de plus naturel ? Quoi de plus important ? Et quoi de plus régénérant que de se brancher à cette source d’énergie, d’intelligence, de créativité, jour après jour ?

Je vous laisse pour aller méditer un moment…
LS

Publicités

Responses

  1. […] Lire aussi sur ce blog : Vous avez dit Méditation transcendantale ? […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :